Accueil / Santé, médecine et paramédical / CBD : à quoi sert le système endocannabinoïde ?
système endocannabinoïde

CBD : à quoi sert le système endocannabinoïde ?

Le corps humain est constitué de nombreux organes, structures et molécules qui fonctionnent de manière synergique pour assurer un bien-être physique et mental. Certains d’entre eux forment le système endocannabinoïde qui constitue un moyen par lequel l’organisme maintient le milieu interne en équilibre. Quelles sont ses différentes fonctions ? Par quel mécanisme produit-il ses effets biologiques ?

Qu’est-ce-que le système endocannabinoïde ?

Le système endocannabinoïde désigne un ensemble de récepteurs, ligands et protéines de l’organisme impliqués dans le processus de maintien des constantes vitales dans leurs normes. C’est donc un moyen de maintenir le fonctionnement de l’organisme compatible avec la vie.

Il constitue un système de communication au sein duquel des ligands endogènes, les endocannabinoïdes se fixent sur leurs récepteurs pour produire un effet biologique. Des molécules exogènes telles que le THC et le CBD auquel le site https://www.cbdflower.fr est dédié peuvent également influer sur son fonctionnement. Ces récepteurs sont des structures membranaires dénommées CB1 et CB2.

La liaison entre un ligand et un récepteur est comparable à l’interaction entre une clé et une serrure. La compatibilité entre les deux permet en effet de déclencher des réactions catalysées par des enzymes qui vont aboutir à la synthèse de protéines. Ces dernières vont enfin permettre d’obtenir l’effet biologique correspondant.
Pour résumer, le fonctionnement de ce système se présente comme suit. Un endocannabinoïde de l’organisme va se lier à son récepteur, l’activer et permettre la synthèse d’une protéine à l‘origine d’un effet donné.

cbd et système endocannabinoïde

Quelles sont ses fonctions ?

Le système endocannabinoïde assure plusieurs rôles au sein de l’organisme. Il agit sur presque tous les tissus de l’organisme dont il régule le fonctionnement. Au niveau du système nerveux, il joue un rôle prépondérant dans le maintien de la neuroplasticité. Il aide de ce fait le cerveau à modifier son fonctionnement pour s’adapter à une situation donnée. Il contribue de même dans le processus de genèse des émotions et leur contrôle et améliore les capacités d’apprentissage et de concentration.

Sur le plan cardio-vasculaire, il renforce la sécrétion des catécholamines en période de stress et potentialise leurs effets sur le cœur et les vaisseaux. Il provoque de même la vasodilatation, contribuant de ce fait à réduire la pression artérielle.

Au niveau de l’appareil digestif, le système endocannabinoïde intervient dans le contrôle de la sécrétion des enzymes et facilite de ce fait la digestion. Il régule de même la motilité intestinale et aide donc à lutter contre la constipation.

Sur le plan métabolique, il limite la lipogenèse c’est-à-dire la constitution de la graisse et favorise le contrôle de l’appétit. Puisqu’il se fixe sur l’un de ses récepteurs, on observe donc une perte de poids avec le CBD. Enfin, il intervient dans le contrôle de l’inflammation et renforce le système immunitaire.

Où se situe-t-il ?

Les récepteurs CB1 et CB2 sont ubiquitaires. Le système ne se situe donc pas dans une région anatomique précise, mais est plutôt répandu dans plusieurs appareils de l’organisme. Les récepteurs CB1 sont présents dans le système nerveux central et périphérique, dans le tractus gastro-intestinal, les poumons, le système cardio-vasculaire et les organes génitaux. Quant aux récepteurs CB2, ils se retrouvent au niveau des os, de la peau, des muqueuses et dans la rate. Les deux à la fois se retrouvent dans la moelle osseuse, le thymus, les ganglions lymphatiques, le foie et le pancréas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.