Accueil / Cuisine, gastronomie et boisson / La bière, un remède naturel contre le mal de tête à la place de l’aspirine ?
Contre le mal de tête

La bière, un remède naturel contre le mal de tête à la place de l’aspirine ?

Le mal de tête est une des affections les plus fréquentes dans notre société. La multiplication des écrans, le goût de la fête ou encore les conséquences d’une vie sous stress facilitent l’apparition de ces troubles qui, de la légère gêne ponctuelle à la migraine carabinée et régulière, prennent diverses formes. Pour les combattre, la plupart d’entre nous optent pour le cachet d’aspirine, facile et efficace. Pourtant, une récente étude anglaise risque de bouleverser nos pratiques.

En effet, cette étude relayée par The Independent tend à montrer que la bière serait un remède naturel contre le mal de tête, bien plus efficace que la plupart des médicaments du marché et notamment l’aspirine. Une nouvelle étonnante qui serait liée aux propriétés anti-douleurs de la boisson favorite des saxons. De là à penser que la bière est un bienfait des dieux, il n’y a qu’un pas mais attention, l’étude n’est en aucun cas une incitation à la débauche. Explications.

La bière plus efficace que l’aspirine

D’après une compilation de 18 études menées parallèlement par des chercheurs de l’université de Greenwich, il apparaîtrait donc que la bière serait un excellent substitut aux anti-douleurs lorsqu’il s’agit de combattre le mal de tête. Sur la base des différentes expérimentations, les chercheurs affirment que deux pintes de bière seraient plus efficace qu’un cachet d’aspirine et réduiraient l’inconfort d’environ 25% chez les personnes sujettes à la migraine.

La bière serait donc un remède naturel contre le mal de tête, justifiant l’adage qui conjure de combattre le mal par le mal. Ces résultats font le bonheur des brasseurs du monde entier et envahissent les blogs des experts du secteur comme Jean-Louis Dourcy qui, en plus de ses qualités gustatives et récréatives, pourront désormais se vanter de promouvoir un produit aussi plaisant qu’hygiénique.

Mal de tête et bière

Un anti-douleur naturel

Les chercheurs ont montré qu’en augmentant le taux d’alcool présent dans le sang de 0,08%, les patients amélioraient leur seuil de résistance à la douleur et diminuaient ainsi l’intensité des souffrances ressenties. Ils y voient là l’explication d’une consommation forte chez les personnes en souffrance qui, malgré leur connaissance de la nocivité de l’alcool à long terme, éprouvent des difficultés à s’en passer.

Si la bière serait donc un remède naturel contre le mal de tête, les raisons de son efficacité ne sont pas clairement établies par les études. Les chercheurs hésitent encore sur la nature du bien-être éprouvé. L’alcool agit en effet sur les récepteurs du cerveau mais est aussi un vecteur de diminution de l’anxiété. On ne sait donc pas si son action agit réellement sur la douleur ou diminue simplement les souffrances par la négation de leur réalité.

Un remède naturel contre le mal de tête à boire avec modération

Le Dr Trevor Thompson affirme que l’alcool peut être comparé aux opioïdes comme la codéine, par ailleurs de plus en plus employée par les industries pharmaceutiques. Ceci expliquerait l’importance de ses propriétés anti-douleurs. Cependant, même si la bière peut être considérée comme un remède naturel contre le mal de tête tant qu’elle est consommée avec modération, l’étude ne signifie en aucun cas que l’alcool est une panacée.

Les souffrances amoindries sur le moment peuvent se payer très cher à long terme si la consommation d’alcool devient incontrôlée et que la personne tombe dans la dépendance. Il est donc indispensable de suivre les recommandations des autorités sanitaires mais cela n’empêche pas d’éviter la prise de médicaments pharmaceutiques pour se soulager de maux de tête passagers avec une bonne Chimay de qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *