Accueil / Santé, médecine et paramédical / Cannabis thérapeutique : on en est où en France ?
cannabis thérapeutique

Cannabis thérapeutique : on en est où en France ?

De nombreux pays européens ont déjà franchi le pas et expérimentent le cannabis à des fins thérapeutiques. La France, très stricte sur la consommation et la commercialisation du cannabis, a longtemps hésité avant de donner son feu vert. Mais l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) a annoncé il y a quelques semaines que les premiers essais auront lieu au mois de septembre prochain.

Depuis quelques années, le nombre de pays ayant décidé de légaliser le cannabis a augmenté. La France se montre toujours très frileuse sur le sujet. Si Emmanuel Macron s’est dit opposé à sa légalisation, il a plusieurs fois réitéré son avis favorable au cannabis à des fins médicales. Rien d’étonnant donc que l’ANSM donne son feu vert à l’expérimentation du cannabis thérapeutique.

La loi différencie le CBD du THC

Si la consommation de cannabis est interdite en France, le CBD, aussi appelé cannabidiol est autorisé. En effet, il existe une zone grise dans la réglementation française, dont ont profité de nombreux producteurs et vendeurs d’huile de CBD, sur laquelle vous trouverez plus d’informations ici. Dans la loi française, le CBD ne figure pas sur la liste des stupéfiants, contrairement au THC, substance psychoactive composant le cannabis. Le CBD peut donc être consommé et commercialisé à condition que sa teneur en THC soit inférieure à 0,2%. Huiles, gélules, compléments alimentaires ou encore liquide pour e-cigarettes, le CBD se décline à toutes les sauces. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ce produit ne serait ni addictif, ni nocif, ce qui explique la souplesse de la France à son égard.

cbd thc

L’ANSM donne le feu vert pour lancer les premiers essais

Mais les choses évoluent doucement. Les études démontrant les bienfaits du CBD,  et du cannabis plus largement, sur la santé se multipliant, l’Agence Nationale de Sécurité pour le médicament (ANSM) a récemment donné son fert au cannabis thérapeutique. Les premiers essais seront lancés au mois de septembre prochain, un premiers pas vers la légalisation. Quelques 3 000 patients atteints de pathologies graves seront concernés par cette phase expérimentale. Différents ratios de CBD et THC pourraient donc être expérimentés et obliger la loi sur le sujet à évoluer.

D’où viendront les traitements ?

Plusieurs agriculteurs de la Creuse se disent prêts à exploiter cette nouvelle filière. Mais, dans un premier temps, les premiers traitements seront importés de l’étranger. Certains pays sont déjà bien avancés dans la production et la commercialisation de cannabis thérapeutique. C’est le cas du Canada, des Pays-Bas et d’Israël. Jusqu’à présent interdite en France, la production de cannabis pourrait cependant rapidement se développer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *