Accueil / Auto, moto et autres véhicules / Acheter un turbocompresseur neuf ou en échange standard ?
Turbo echange standard Garrett

Acheter un turbocompresseur neuf ou en échange standard ?

Un véhicule bénéficiant d’un turbocompresseur peut vous procurer beaucoup de plaisir lors de la conduite. En effet, l’accélération de ce type de voiture est plus importante par rapport à un véhicule avec un moteur atmosphérique. Vous pouvez ainsi effectuer certaines manœuvres sur la route avec une sécurité accrue, comme par exemple le dépassement d’un autre véhicule. Il s’agit là d’un des avantages de posséder un moteur turbo, néanmoins, il dispose aussi de quelques inconvénients comme par exemple le fait qu’il s’agisse d’une pièce d’usure qui est sujette à des dommages ou des casses (certains modèles plus que d’autres). Si vous êtes en possession d’une voiture sous garantie, vous pouvez rouler l’esprit tranquille puisque les éventuels dommages devraient être pris à la charge du constructeur. Par contre, si vous disposez d’un véhicule d’occasion, la question se pose de savoir quelle est la solution optimale pour remplacer un turbo cassé ou en fin de vie. C’est à cette interrogation que nous allons tenter de répondre dans cet article en examinant les atouts d’un turbocompresseur neuf et d’un turbo en échange standard.

L’acquisition d’un turbo neuf

L’achat d’un turbocompresseur peut s’avérer être une dépense importante dans votre budget auto. Les prix des turbocompresseurs neufs varient de quelques centaines d’euros à quelques milliers d’euros. En effet, tout dépend du modèle de votre véhicule et du modèle du turbo. Comme cela est le cas pour bon nombre de produits, plus la pièce est performante et rare, plus elle est chère. Lors du choix d’un nouveau turbo, il est préférable de démonter l’ancien afin de pouvoir lire la référence exacte afin d’éviter toute erreur lors de votre commande et bénéficier d’une pièce totalement compatible. En effet, un même modèle de véhicule peut disposer de turbos avec une référence différente.

En optant pour un turbo neuf, vous faites le choix d’une pièce d’origine n’ayant jamais été utilisée avec une garantie du fabricant. L’inconvénient majeur de cette solution reste bel et bien le prix à l’achat qui est élevé. Cependant, si le prix est trop important pour votre budget ou si le rapport du prix de votre voiture par rapport nouvelle turbine n’est pas intéressant, une seconde solution est envisageable : il s’agit de l’échange standard.

Voiture avec turbocompresseur

L’achat d’un turbo en échange standard

Vous souhaitez opter pour une solution moins onéreuse mais tout aussi fiable ? Pour cela, la solution d’un turbo en échange standard est à privilégier. Dans ce cas, vous devez choisir avec soin votre prestataire. Plusieurs entreprises spécialisée dans l’échange standard sont présentes sur internet comme par exemple Mister Turbo. Il s’agit d’une industrie qui est spécifique et qui nécessite des compétences particulières.

Pour faire simple, un turbo en échange standard est un turbocompresseur qui est entièrement remis à neuf. Seule la carcasse métallique reste inchangée puisqu’il s’agit d’une pièce qui ne s’use pas avec le temps. Elle est contrôlée, nettoyée et sablée afin de revêtir un aspect comme neuf. Par contre, les éléments situés à l’intérieur de la turbine (sujets donc à l’usure et à de la casse) sont entièrement remplacés par des pièces neuves. Vous disposez donc d’un turbo entièrement remis à neuf qui possède la même garantie qu’un turbo neuf (en général 2 ans pour les meilleurs sites).

Après un nettoyage approfondi du turbocompresseur et le remplacement des composants nécessaires, le turbo subi une batterie de tests et de contrôles en respectant un cahier des charges très précis. Par exemple un équilibrage à haute vitesse est réalisé. L’équilibreuse atteint des vitesses qu’un turbo rencontre dans votre voiture qui peuvent aller jusqu’à 200.000 tr/min. Après l’assemblage, il est aussi nécessaire de calibrer la géométrie variable (en fonction du type de turbine) afin que le débit des gaz d’échappement soit le même que dans les spécifications du turbocompresseur original.
Après chaque régénération, un rapport d’équilibrage est délivré avec le turbo afin que vous puissiez être certain que la turbine a été réparée dans les règles de l’art.

Pour revenir au choix de l’entreprise, veillez à choisir un prestataire avec une expérience dans ce secteur d’activité. Il est préférable de choisir une entreprise ayant une usine de reconditionnement plutôt qu’un simple revendeur qui pourra avoir de la difficulté à assurer le suivi de la pièce et le SAV si besoin.

Un bon atelier spécialisé dans l’échange standard de turbos vous proposera des turbos d’origine constructeur comme Garrett, IHI, KKK, Lizarte ou Mitsubishi ce qui vous évitera d’entrer en possession d’une pièce contrefaite ou de mauvaise qualité.

Ayez aussi à l’esprit que la durée de vie des pièces moins chères est plus faible. Il est parfois préférable d’ajouter quelques euros, afin de ne pas avoir à subir de problèmes dans l’avenir.

Et vous ? Quel type de turbo allez-vous choisir pour équiper votre véhicule ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *