Accueil / Immobilier, achat et location / Comment éviter les arnaques avec un promoteur immobilier ?
copropriete prevue

Comment éviter les arnaques avec un promoteur immobilier ?

Les taux immobiliers n’ont jamais été aussi bas, pour le plus grand bonheur des acheteurs potentiels et des professionnels immobiliers. Parmi eux, vous retrouvez les promoteurs immobiliers. Travaillant sur des grands chantiers de plusieurs logements, ils font miroiter des prix très compétitifs pour des biens neufs de grande qualité.

Si les bons promoteurs sont effectivement des personnes avec qui vous pourrez avoir une transaction très intéressante, d’autres sont de vrais escrocs. Les émissions traitant d’arnaques liées aux promoteurs immobiliers ne manquent pas. Pour éviter de finir dans l’une d’entre elles, faites preuve de réflexion et d’analyse quand vous choisissez votre promoteur immobilier.

Voici comment éviter une arnaque d’un promoteur immobilier :

Vérifier les antécédents du promoteur immobilier

C’est la chose la plus importante à faire. Ne vous laissez pas avoir par les belles promesses des photos des futurs biens, du prix très bas et des délais de construction ultra rapides.

La première chose à faire est de rechercher d’autres constructions effectuées par le même promoteur. Souvent, un promoteur est spécialisé sur un secteur géographique donc, vous pouvez prendre votre voiture pour aller constater le travail effectué. Si vous n’êtes pas timide, demandez à des habitants ce qu’ils ont pensé du travail et de la relation avec ce professionnel.

Si vous avez des réponses mitigées voire négatives, ou que vous ne trouvez aucun historique sur le promoteur, la méfiance est de rigueur. Cherchez alors si le gérant n’a pas eu d’autres sociétés. Parfois, vous découvrez qu’il a déjà monté trois sociétés, qu’elles ont coulé en laissant les clients dans la mouise et que la justice française lui a permis d’ouvrir tranquillement une quatrième entreprise pour recommencer les mêmes méfaits…

Savoir exactement ce que comprend le prix de base

Ce n’est pas une arnaque, mais un langage commerçant bien connu des promoteurs : afficher un prix très bas qui gonfle et gonfle à chaque personnalisation de la maison. Au départ, le premier prix rend la maison potentielle très compétitive par rapport au prix de l’ancien. L’annonce propose en prime des finitions de grande qualité, des caractéristiques contemporaines et des aménagements dignes des plus belles maisons.

Or, lors du premier rendez-vous, vous demandez ces choses-là et le promoteur vous répond qu’elles sont disponibles en supplément. Par conséquent, le prix gonfle de 10 ou 20% en un rendez-vous.

Puis, vous comprenez alors que la plupart des promoteurs immobiliers construisent la maison, mais ne font ni les sols, ni les murs. Quant à l’installation des cuisines équipées ou la pose de rangements nécessaires dans les chambres et la salle de bain, c’est encore pire puisque rien n’est prévu et que sans des compétences en bricolage, vous devrez même faire appel à un professionnel pour eux.

Réfléchir aux prix du marché actuels

Comme le prix de base comprend très peu d’éléments exceptés le terrain et les fondations, vous devez bien analyser le prix total de l’achat. Parfois, ce qui vous semblait être une bonne affaire devient un tarif élevé par rapport au marché.

Beaucoup d’acheteurs sont perdus pour estimer les prix du marché. Ils regardent quelques offres en ligne et font une estimation globale. En réalité, le mieux est de se baser sur les prix des maisons qui se sont vendus et des programmes déjà en cours de construction.

Si vous hésitez entre le neuf et l’achat d’une maison récente, fixez quelques visites de maison. Cela ne vous coûte rien, vous n’êtes pas à l’abri du coup de cœur et vous aurez toutes les cartes en main pour décider ou non de poursuivre avec un promoteur immobilier.

belle maison construite

Bien connaître tout le programme immobilier

Quand un promoteur immobilier lance son programme, il affiche souvent quelques schémas pour montrer où seront les maisons. Or, il y a parfois des différences entre ces dessins et la réalité. Soyez sûr de l’espace que vous aurez par rapport aux voisins, de la hauteur des habitations à côté de vous (notamment devant), de la vue qui sera la vôtre par rapport à votre habitation, de l’aménagement des voies…

Vous serez peut-être par la suite dans un lotissement et dans ce cas, il peut y avoir des frais d’entretien à payer. Il vaut mieux savoir en amont les dépenses qui seront à ajouter à celui des remboursements de vos échéances de prêts. Enfin, vérifiez bien où se situe le programme immobilier par rapport aux commodités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *