Accueil / Loisir, passion et ateliers / Qu’apprend-on concrètement en histoire de l’art

Qu’apprend-on concrètement en histoire de l’art

L’histoire de l’art étudie les œuvres d’art à travers toutes les époques et périodes historiques pour en comprendre le sens. De plus, au-delà d’étudier les techniques et les couleurs utilisées pour réaliser les œuvres, ce sujet étudie également le contexte historique et les conditions dans lesquelles ont travaillé les artistes. Aujourd’hui, il n’est pas étonnant de se demander à quoi sert cette matière et ce qu’on y apprend réellement.

De nombreuses formations en l’histoire de l’art existent. Mais si vous souhaitez étudier ce sujet au quotidien, vous pouvez également faire appel à des professeurs particuliers d’histoire de l’art comme Les Sherpas, en cliquant ici. Ils vous feront un plaisir de vous transmettre leurs connaissances.

Quelles sont les avantages à apprendre l’histoire de l’art ?

Étudier l’histoire à travers l’art

Une des raisons les plus évidentes d’étudier l’histoire de l’art est pour l’histoire que chacune des œuvres raconte. Derrière une image, il peut se cacher beaucoup de circonstances (contexte historique, géographique, etc) qui affectent le travail de l’artiste.

De plus, grâce à l’histoire de l’art, il est possible de voyager à travers l’Histoire et d’en apprendre davantage sur le quotidien des peuples pendant des siècles. Par exemple, étudier les œuvres des hommes préhistoriques sur les murs de leurs grottes nous ont permis de comprendre comment ils vivaient même après des milliers d’années !

Peu importe l’œuvre d’art ou même d’architecture, derrière une création se cache des facteurs personnels, politiques, sociologiques et religieux. Et beaucoup de personnes prennent énormément de plaisir à les découvrir et les décortiquer.

Apprendre à développer ses compétences grâce à l’histoire de l’art

En plus d’aborder une dimension historique indispensable, l’histoire de l’art permet également de développer de nombreuses compétences. Bien qu’écouter et retenir quelques anecdotes semble assez facile, étudier l’histoire de l’art n’est pas aussi simple que d’apprendre trois dates et retenir quelques noms d’artiste.

L’histoire de l’art vous permet de développer vos compétences analytiques : apprendre à comprendre et distinguer ce qui se cache derrière une image ou un monument. Mais il vous apprend aussi à être critique et à bien écrire (il est préférable d’être friand des essais).

Ces compétences seront toujours utiles dans la vie de tous les jours, mais également dans n’importe quel métier que vous choisirez par la suite. De plus, toute cette culture vous permettra également de briller en société !

Apprendre l’histoire de l’art : débouchés et possibilités

Quelles sont les études possibles pour apprendre l’histoire de l’art ?

Il existe de nombreuses façons d’apprendre et de se former en histoire de l’art. Différents cursus sont proposés par de nombreuses les universités et les écoles d’histoire de l’art aujourd’hui. Ces établissements permettent aux étudiants d’obtenir des licences ou des masters.

Il est possible de se spécialiser dans certains domaines ou matières et souvent, on peut ainsi assister à des cours en histoire de l’archéologie, histoire de l’architecture, mais aussi en art antique, art moderne et art contemporain. Toutes ces disciplines peuvent sembler beaucoup au premier abord, et il faut savoir se montrer relativement assidu. Si vous avez des difficultés, n’hésitez pas à faire appel aux Sherpas pour avoir un professeur particulier qui vous apportera un complément.

Quels métiers faire quand on étudie l’histoire de l’art ?

De solides connaissances en histoire de l’art sont essentielles pour effectuer un métier d’art. De plus, connaître l’histoire de l’art peut-être également utile dans de nombreux domaines comme l’histoire, la littérature, la peinture… Avoir une culture artistique et historique est toujours un plus non négligeable !

Ce domaine d’enseignement prépare néanmoins les étudiants à de nombreux métiers et chacun peut facilement trouver sa voie. Il est par exemple possible de devenir antiquaire, galeriste, expert en art, commissaire d’exposition, commissaire-priseur, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *