Accueil / Famille, enfant, bébé et puériculture / 5 conseils pour aider votre enfant à aller dans une nouvelle école
nouvelle école

5 conseils pour aider votre enfant à aller dans une nouvelle école

Votre enfant va intégrer une nouvelle école suite à un déménagement ou pour d’autres raisons ? Un changement d’établissement est un gros bouleversement pour un enfant. Quel que soit son âge ou son caractère, cette expérience peut être une source de stress intense. Heureusement, vous pouvez l’aider à aborder ce changement plus sereinement. Voici donc 5 conseils pour aider votre enfant à aller dans une nouvelle école:

1. Discutez-en avec lui

Premièrement, il faut absolument privilégier le dialogue. Reconnaissez que changer d’école est une grande étape dans la vie de votre enfant et discutez-en avec lui. S’il vous semble inquiet, encouragez-le à extérioriser ses craintes, angoisses et appréhensions. Et tentez d’y trouver des solutions ensemble.

Puis focalisez-vous sur le positif, sur tous les avantages dont bénéficiera votre enfant dans sa nouvelle école. Nouveaux amis, professeurs, salles de classe, activités extra-scolaires, etc. Misez sur les aspects qui sont les plus importants pour lui !

Et surtout, incitez-le à identifier ces éléments positifs par lui-même. Cela l’aidera à mieux les assimiler. Dans cette même idée, vous pouvez même pratiquer la visualisation positive avec votre enfant.

2. Préparez et étiquetez toutes ses affaires

Ensuite, pour l’aider à se projeter davantage dans sa future scolarité, vous pouvez aussi préparer ses affaires avec lui. Il lui faudra peut-être de nouvelles fournitures : choisissez-les ensemble. Cette étape participe à l’appropriation du changement à venir.

Puis étiquetez-les avec son prénom et sa classe. S’il est assez petit, vous pouvez même le laisser choisir un petit dessin à mettre à côté de son nom. Il le reconnaîtra plus facilement. Et concernant la fixation des étiquettes sur les vêtements, vous avez le choix entre la version à coudre, autocollante ou thermocollante. Voici plusieurs conseils pour vous aider à sélectionner votre meilleure option : https://etiquettestissees.fr/blog/cinq-facons-de-mettre-une-etiquette-sur-un-vetement-b99.html.

aller dans une nouvelle école

3. Visitez l’école avant le grand jour

Troisièmement, votre enfant sera rassuré s’il connaît déjà sa future école avant de l’intégrer pour de bon. Dans l’ensemble, c’est l’inconnu qui provoque le plus d’appréhension. En visitant les locaux avant le grand jour, il pourra ainsi le découvrir sans pression. Cela l’aidera alors à démystifier le changement.

Prenez donc contact avec son futur établissement scolaire et essayez d’organiser une petite visite pour votre enfant. Elle peut se dérouler un jour de classe (pendant la récréation par exemple) ou en fin de journée, lorsque les élèves ne sont plus présents.

La seconde option est sûrement moins intimidante, car elle lui permet de voir les locaux et les encadrants sans la foule des élèves. À l’inverse, la première option est idéale pour rencontrer au passage ses futurs camarades de classe. Voyez donc selon les possibilités de l’école et le caractère de votre enfant.

4. Gardez le contact avec ses anciens copains

De plus, il est possible que votre enfant soit triste à l’idée de quitter ses anciens copains d’école. Si c’est le cas, faites en sorte qu’il puisse garder le contact avec eux. S’il possède un téléphone, il pourra facilement contacter ses amis lui-même.

Et s’il est plus jeune, pensez à demander les numéros de téléphone des parents de ses camarades. Vous pouvez aussi obtenir leurs adresses mail pour communiquer par ce canal.

Dans tous les cas, veillez bien sûr à en discuter avec votre enfant. Un dialogue sain et constructif vous permettra d’identifier si la relation avec ses anciens copains est vraiment une source d’inquiétude ou non.

5. Un dernier conseil: le pouvoir du dessin

Pour finir, nous avons une dernière suggestion qui pourrait convenir à votre enfant. S’il est assez créatif et s’exprime mieux sur papier qu’à l’oral, le dessin peut être un formidable exutoire. Surtout s’il est assez jeune, cet outil peut l’aider à extérioriser ses appréhensions et à se projeter de manière positive dans sa future école.

Invitez-le alors à dessiner ses craintes sur une feuille et discutez-en avec lui. Puis prenez une autre feuille et encouragez-le à dessiner tous les aspects positifs de son changement d’école. De cette façon, il se concentrera sur les avantages plutôt que sur les inconvénients, et abordera l’expérience plus sereinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.