Accueil / Electricité, gaz et énergie renouvelable / Les dispositions à prendre pour l’électricité et le gaz avant et après un déménagement

Les dispositions à prendre pour l’électricité et le gaz avant et après un déménagement

Qu’il soit professionnel ou domestique, le changement d’adresse donne généralement lieu à plusieurs contraintes. Entre autres exigences liées au déménagement, il est important de souscrire un nouvel abonnement d’électricité et gaz pour le nouveau local. Bien entendu, il faudra résilier le précédent contrat qui vous lie aux fournisseurs d’énergie. Pour y parvenir, il y a certaines dispositions à prendre. On vous en parle ici !

La résiliation des contrats

Déménager est une opération stressante. Cependant, vous pourrez gérer facilement cette phase en optant pour une bonne planification. C’est qu’entre les démarches administratives indispensables et la phase pratique du projet, il n’est pas toujours évident de s’en sortir. Pour ce qui est de l’énergie (électricité et gaz), il convient de résilier le contrat initial d’abonnement avant le demenagement.

Dans la pratique, il vous suffit de contacter vos fournisseurs d’électricité et de gaz et de les informer de votre projet. Vous pouvez procéder à un simple appel téléphonique pour passer l’information. L’exigence, c’est de le faire à bonne date et de renseigner la date exacte prévue pour le déménagement.

De façon générale, le fournisseur organisera avec vous, un rendez-vous de résiliation. Un agent gestionnaire se rendra alors disponible pour relever le compteur et sécuriser l’installation. Cette opération ne vous coûtera rien. Il est à noter que cette étape de résiliation est indispensable. Autrement, vous devriez continuer à payer pour votre abonnement même après le déménagement.

La vérification de raccordement au réseau électricité/gaz

Si vous résiliez les contrats d’électricité/gaz dans votre ancien logement, il faudra également penser à souscrire à de nouveaux dans votre nouveau logement. À ce niveau, il faudra prendre certaines dispositions importantes.

Pour commencer, vérifiez le raccordement au réseau d’électricité et de gaz du logement. Même s’il s’agit d’une nouvelle construction, cette étape est importante pour éviter les mauvaises surprises. Cependant, si le promoteur qui vous cède le logement a déjà effectué cette vérification, vous pourrez vous en passer. Cela serait un avantage pour vous. En effet, les travaux de raccordement ne peuvent se faire qu’en tenant compte d’un certain délai. Il en est de même des certificats de conformité des installations intérieures.

La souscription de nouveaux contrats

Ce n’est qu’après la vérification de raccordement que vous pourrez adresser une demande de raccordement au fournisseur pour le logement. À défaut du fournisseur, vous pouvez aussi vous tourner vers votre gestionnaire de réseau de distribution.

Demandez pour vous faciliter la tâche, les références de votre appartement ou des compteurs qui y sont liés. Le (s) fournisseur (s) d’électricité et/ou de gaz que vous contactez aura (ont) besoin de ces informations. C’est même une exigence lorsque vous êtes dans un appartement à immeuble collectif.

Il faut également dire que le respect des délais est très important pour adresser une demande d’abonnement. Idéalement, il faut prendre contact avec le fournisseur d’électricité/gaz au moins 15 jours avant la date fixée pour votre déménagement. Vérifiez toutefois les termes du contrat que vous propose le fournisseur avant de signer.

Vous en savez désormais un peu plus sur les dispositions à prendre pour votre électricité/gaz lors d’un déménagement. Tenez compte de ces conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.