Accueil / Assurance, assistance et mutuelle / Fissure de maison : comment faire marcher l’assurance habitation ?
assurance fissure maison

Fissure de maison : comment faire marcher l’assurance habitation ?

Vous avez découvert une fissure sur les murs de votre maison et vous cherchez à vous faire indemniser par votre assurance habitation ? Nous allons vous expliquer comment procéder.

Est-ce que la fissure est prise en charge par l’assurance habitation ?

Avant d’évoquer la déclaration de sinistre, il faut déjà savoir si cela entre dans les prises en charge de votre assurance maison. Malheureusement, nous n’avons pas une bonne nouvelle à vous annoncer. En effet, à moins que votre commune ne soit reconnue comme se trouvant en état de catastrophe naturelle par décret ministériel, vous ne serez pas indemnisé. L’état de catastrophe peut être déclaré suite à une sécheresse ou une inondation. Bien entendu, il faut que la fissure ait un lien avec la situation, sans quoi cela ne fonctionnera pas non plus.

Si la fissure provient d’une malfaçon, vous devez alors vous tourner vers la décennale et garantie dommage ouvrage, si les dégâts interviennent dans les 10 ans suivant la fin de la construction. Dans le cas où la fissure provient d’une infiltration d’eau, suivie d’une période de gel, malheureusement, la prise en charge sera entièrement à vos frais.

fissure maison assurance

Fissure maison assurance : déclarer son sinistre

Pour pouvoir être indemnisé en cas de catastrophe naturelle, il faut déjà avoir souscrit une multirisque habitation. Si vous avez souscrit une formule inférieure, vous n’obtiendrez aucune indemnisation. Si vous êtes assuré avec une multirisque et que le décret est passé, vous devrez avertir votre assureur, mais également la mairie où se trouve votre logement.

En ce qui concerne la déclaration en mairie, vous devez rédiger une lettre et aller la déposer à la mairie. Ainsi, vous pourrez être reconnu en catastrophe naturelle et percevoir une indemnisation. Au niveau de votre assurance habitation, vous devez prendre contact au plus vite, car cela doit impérativement être fait dans les 10 jours après que le décret soit passé. À partir de 2023, le délai sera allongé à 30 jours. Maintenant, il est possible de faire la demande de reconnaissance dans les 2 ans. Là aussi, en 2023, cette durée sera allongée. Cela passera à 5 ans.

Quoi qu’il en soit, pour la déclaration, vous pouvez le faire par téléphone ou en faisant une déclaration depuis votre espace client. Si cela entre dans la prise en charge, votre compagnie d’assurance enverra un expert pour faire une expertise pour constater les dégâts. Par ailleurs, nous vous invitons à prendre le plus de photos possibles en faisant apparaitre un mètre dessus, afin de se rendre compte de la taille de la fissure et de son évolution. Vous aurez aussi besoin de devis pour chiffrer les réparations.

Attention, si vous êtes indemnisé, vous aurez tout de même une franchise. En effet, vous aurez forcément un reste à charge de 1 250 euros. Sachez aussi que vous serez indemnisé dans les 3 mois. En cas de refus de prise en charge, vous devrez alors engager une procédure de contestation. Vous aurez très certainement besoin d’un avocat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *