Accueil / Cuisine, gastronomie et boisson / Les 10 raisons d’intégrer le sirop d’érable dans votre alimentation

Les 10 raisons d’intégrer le sirop d’érable dans votre alimentation

L’érable est pour le Canada un arbre très particulier qui permet de percevoir les signes d’une résurrection printanière de la nature. Alternative conséquente et plus intéressante face au sucre blanc, le sirop est produit à partir de l’eau d’érable recueillie au niveau des racines de l’arbre. Il renferme d’énormes vertus et doit être intégré à votre alimentation pour de nombreuses raisons.

Contient peu d’éléments caloriques

Le sirop d’érable est composé à 32 % d’eau et 68 % de glucides certes, mais notez que 80 % des glucides qu’il contient sont du sucrose. Les 20 % restants représentent un ensemble de glucose et de fructose. La particularité du sirop d’érable du Canada est sa valeur énergétique qui représente 1/3 de calories en moins comparativement à une même quantité de sucre.

Une bonne source d’antioxydants

En matière d’antioxydants, le sirop d’érable offre un avantage très intéressant puisqu’il contient trois à cinq fois plus d’antioxydants que le miel. Notez en effet que dans 60 ml de sirop d’érable on peut retrouver une quantité d’antioxydant comparable à celle d’une banane.

De multiples utilisations

Le sirop d’érable avec tous ses vêtus peut sur le plan gustatif remplacer royalement le sucre raffiné dans la majorité des préparations culinaires. Vous pouvez donc l’utiliser pour sucrer votre petit déjeuner, votre yaourt, vos pancakes, vos gâteaux et même des plats salés (les viandes).

Un faible IG (index glycémique)

Avec un IG de 55 contre 70 pour le sucre, le sirop d’érable présente l’avantage d’affecter faiblement le taux de glucose sanguin. Cela a en effet été démontré par une étude réalisée à l’Université Laval.

Un avenir dans les probiotiques

L’eau d’érable est une eau probiotique, car elle constitue un environnement parfait pour la survie des bactéries qui facilite non seulement la digestion, mais stimule également le système immunitaire.

Un sirop naturel

Le sirop d’érable est issu exclusivement de la sève de l’érable et n’a subi aucune transformation outre la cuisson. Il est 100 % naturel et ne contient pas d’additif ni de colorant.

Une couleur et une saveur distinctive

La saveur et la couleur que présente le sirop d’érable varient en fonction des saisons : une couleur claire avec un goût partiellement sucré en début de saison et une couleur foncée et caramélisée en fin de saison.

Un sirop sans allergène

Les acéricoles Québécois produisant le sirop d’érable signent obligatoirement une déclaration de non-utilisation d’allergènes. Toutefois, les personnes souffrant d’allergies aux noix et au pollen doivent éviter de boire l’eau d’érable.

Une récolte respectueuse de l’environnement

Les acériculteurs respectent une règle d’or : l’eau d’un érable ne peut être récoltée sur un tronc faisant moins de 20 cm de diamètre. Pour ce faire, il faudra attendre 45 ans après la plantation d’un érable avant de commencer la récolte. Notez qu’un érable à sucre peut vivre pendant 300 ans et même plus.

Un plus très important pour l’économie québécoise

En matière de production de sirop d’érable, le Québec réalise 75 % de la production mondiale. Notez qu’en 2009, le secteur acéricole dans son entièreté a généré une activité économique de 610 millions de dollars et des revenus de taxation de 186 millions de dollars avec la création de 10 600 emplois directs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *