Accueil / Santé, médecine et paramédical / La dépression : que faut-il savoir ?

La dépression : que faut-il savoir ?

La dépression est un mal psychopathologique dont les symptômes varient selon la personne et les moments. Malheureusement, elle reste encore très mal comprise par le grand nombre. Comment reconnaître les signes d’une dépression et quels traitements existent ? Découvrez toutes les réponses à ces interrogations dans le présent article.

Une affection mal comprise

En 2022, la dépression est enregistrée comme étant la première cause de maladies chez les adolescents, devant le SIDA et l’anémie.  Toutefois, il faut faire la lumière : un état de déprime n’est pas toujours synonyme de dépression. La dépression est un perpétuel sentiment de malaise psychologique. Les personnes qui ont vécu des situations difficiles (chômage, abandon, problèmes financiers, décès d’un proche, solitude, etc.) sont plus enclines à développer un état dépressif.

Face à la dépression, tout le monde ne réagit pas de la même façon. Les principaux symptômes sont notamment :

  • les changements notables de poids ou dans l’appétit ;
  • la fatigue ;
  • le manque d’énergie ;
  • l’irritabilité ;
  • la tristesse ;
  • l’anxiété et un sentiment de culpabilité, d’impuissance, de désespoir, etc.

Les personnes atteintes de cas plus graves ont des idées suicidaires et peuvent passer à l’acte. Des conseils de santé disponibles sur ce site peuvent tout de même s’avérer précieux pour aider à gérer la dépression.

Quelle prise en charge pour les personnes à tendance dépressive ?

Gratuit Photos gratuites de à l'intérieur, aide, aider Photos
Le traitement de la dépression repose essentiellement sur des séances adaptées de psychothérapie. Selon les besoins, elles seront accompagnées d’une prise d’antidépresseurs. 

La psychothérapie 

La psychothérapie est une des solutions les plus adaptées pour traiter les symptômes liés à la dépression. Son fondement reste l’écoute bienveillante du vécu et du ressenti de la personne, sans jugement. Les deux approches les plus utilisées sont la psychothérapie psychanalytique et la thérapie cognitivo-comportementale. La première amène le sujet à une meilleure connaissance de soi tandis que la seconde apporte des techniques pour mieux dormir et gérer le stress.

Il existe également des groupes d’entraide et de soutien qui permettent de briser l’isolement du dépressif et de maintenir un lien social avec les autres. D’autres approches comme la luminothérapie, le yoga et la consommation du millepertuis peuvent s’avérer très efficaces dans les cas de dépression légère ou moyenne.

Le traitement médicamenteux

Les psychotropes utilisés dans le traitement de la dépression sont des substances d’origine naturelle ou artificielle capables de changer l’équilibre chimique du cortex cérébral. Il existe plusieurs types d’antidépresseurs que l’on peut classer en trois groupes :

  • les antidépresseurs imipraminiques (comme la doxépine, la clomipramine ou encore l’imipramine qui sont de moins en moins utilisées de nos jours);
  • les antidépresseurs sérotoninergiques (tels que le citalopram et la fluoxétine) qui sont généralement le premier choix de traitement pour la dépression grave;
  • les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la norépinéphrine (comme la duloxétine ou la venlafaxine) qui sont très efficaces et utilisés lorsque tous les autres traitements sont incapables de calmer les symptômes.

Il faut néanmoins rester prudent dans la prise d’antidépresseurs. Leur consommation par des enfants et des adolescents n’est pas indiquée, car elle les expose à un risque accru d’idées suicidaires. Pour le sevrage, la dose doit être réduite graduellement et sur conseils d’un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *