Accueil / Développement personnel, bien-être, coach / Blue Monday, le lundi triste qui favorise une meilleure santé en 3 étapes
lundi triste

Blue Monday, le lundi triste qui favorise une meilleure santé en 3 étapes

Blue Monday ou « le jour le plus déprimant de l’année » est le nom donné au troisième lundi de janvier. Blue Monday se traduit mot à mot par « lundi bleu », mais en anglais, « blue » signifie également tristesse ou dépression. Cette réputation est associée au temps froid, aux jours sombres, au blues de l’après-fêtes, à la baisse de moral une fois les fêtes passées, à la mauvaise situation financière une fois les fêtes passées, à la pression pour tenir les résolutions de fin d’année, et la liste est longue. Blue Monday ou la dépression post-fêtes a été associé au trouble affectif saisonnier (TAS). Des études montrent que le temps maussade, les journées courtes, la faible exposition au soleil et les fluctuations de température sont des facteurs qui ont un impact négatif sur l’humeur.

Le manque de lumière solaire bloque le fonctionnement de l’hypothalamus, qui favorise la production de mélatonine, une hormone associée à la somnolence. Dans le même temps, un ensoleillement insuffisant, un manque d’activité physique dû au mauvais temps et une alimentation émotionnelle diminuent la production de sérotonine. Une carence en sérotonine accroît l’irritabilité, augmente l’anxiété, nuit au sommeil et à la concentration.

blue monday

Blue Monday ou comment utiliser la dépression saisonnière à votre avantage

Il est essentiel d’aborder la tristesse par petites étapes régulières avant qu’elle ne s’aggrave. Quels sont donc les ennemis du syndrome du lundi bleu ?

  • Expérimentez des thérapies de relaxation alternatives

Le massage est le bienvenu après les séances d’entraînement ou les journées d’hyperactivité avec des efforts intenses. La massothérapie permet de stimuler la sérotonine, de libérer des endorphines et d’accroître la mobilité des articulations et des muscles.

En outre, il améliore la posture du corps et détend la zone la plus « stressée » du corps : la région cou-épaule. Découvrez les avantages des fauteuils de massage japonais Fujiiryoki et investissez dans votre santé à long terme. Une posture corporelle correcte fait partie des facteurs qui contribuent à votre état mental général.

Les personnes souffrant de crises de panique sont les plus encouragées à pratiquer la posture. Le fait de s’asseoir en position verticale libère les voies respiratoires, et la cage thoracique et les côtes n’exercent plus de pression sur les poumons comme c’est le cas lorsque vous êtes assis le dos courbé. Outre les massages, vous pouvez également adopter d’autres thérapies alternatives comme le yoga ou le tai chi.

  • Remplace le confort du canapé par la marche

Saviez-vous que vous êtes exposé à la lumière du soleil même les jours maussades où le ciel est couvert ? Une promenade dans le parc ou une sortie dans la nature peuvent être des occasions idéales pour votre corps de faire le plein de vitamine D. La carence en vitamine D est la carence vitaminique la plus sous-diagnostiquée dans le monde.

Des taux très bas de vitamine D sont particulièrement fréquents chez les patients souffrant de dépression ou d’autres troubles mentaux. Des études montrent que l’alimentation et les compléments alimentaires comprenant de la vitamine D influencent positivement les neurones, les synapses et réduisent le stress oxydatif.

Combattez la carence en vitamine D par l’alimentation et même par une exposition au soleil de courte durée. De plus, le mouvement physique stimule la circulation sanguine, oxygène le cerveau et améliore l’état de santé général.

  • Mangez des plantes favorables à la sérotonine

Des études ont montré que la sérotonine est présente dans plus de 90 espèces et environ 40 familles de plantes. Vous pouvez mettre votre café du matin de côté et commencer la journée avec une tasse de thé parfumée grâce à ces herbes miraculeuses. Pour un meilleur état d’esprit, choisissez de préparer des boissons à base de plantes comme le Camellia sinensis, le gingembre, la citronnelle, le rooibos, le millepertuis, le curcuma ou la valériane. Ces herbes nootropiques fournissent à l’organisme des composés actifs tels que l’acide valérénique, la curcumine, la L-théanine, la quercétine et la quercitrine qui stimulent la production de sérotonine.

Fondamentalement, le lundi bleu peut être considéré comme une caractéristique de la dépression clinique, des troubles saisonniers ou une lutte du corps pour se réadapter au programme quotidien d’avant les fêtes. Heureusement, il existe un certain nombre de solutions efficaces conçues pour nous remonter le moral, même lors du « jour le plus bleu de l’année ». Janvier est le moment idéal pour découvrir un nouveau passe-temps ou mettre en œuvre une liste de résolutions d’habitudes saines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *