Accueil / Aide à domicile et services / Combien coûtent les services d’une aide ménagère

Combien coûtent les services d’une aide ménagère

Avoir une aide ménagère pourrait sembler être l’apanage des personnes aisées. Mais de plus en plus, nous constatons qu’avoir une femme (ou homme) de ménage chez soi est chose commune. Lorsque l’on vit seul ou en couple, on trouve de moins en moins l’occasion de s’adonner aux tâches ménagères à cause du temps que peut prendre le travail ou toute autre activité. Dès lors, on pourrait se demander : quel est le tarif de ce genre de prestations ?

Prix des services par horaire

Comme nous l’avons dit tantôt, avoir une aide ménagère devient courant dans les foyers ou dans les bureaux. Les personnes qui travaillent dans ce domaine sont payées en général par heure de travail. Les prix varient plus ou moins en fonction du lieu. D’après nos recherches, nous remarquons que d’un pays à l’autre, les tarifs pour cette aide ménagère sont plus importants dans les grandes villes (capitales économiques, etc.). Cependant, si vous faites appel à une société d’aide ménagère, vous serez contraints de respecter les normes salariales en vigueur.

Le respect des lois sur les services à domiciles

Nous avons dit précédemment que les services sont calculés et payés en fonction des heures effectuées sur le lieu de travail. Toutefois, peu importe la région ou le pays sur lequel on se trouve, il paraît indispensable de respecter les normes concernant le paiement des aides ménagères. Tout d’abord, il faut respecter le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC). C’est le salaire minimum que doit recevoir tout salarié. Pour l’année 2019 en France, le SMIC est de 1 521,22 euros brut soit 1 202,92 net.

Des solutions hi-tech telles que des plateformes sociales permettent de connaître les prix pour les services d’aide ménagère. Par ailleurs, pour éviter tout litige et respecter les droits des travailleurs, il faut se conformer à la convention collective. Celle-ci est l’accord qui existe entre un employeur ou groupe d’employeurs et une organisation syndicale représentative des salariés. Cette convention vient s’ajouter comme complément au droit du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *