Accueil / Sport, activité sportive et physiques / Quel sol modulaire choisir pour votre salle de gym ?
sol modulaire

Quel sol modulaire choisir pour votre salle de gym ?

Choisir un revêtement de sol modulaire pour votre salle de Gym requiert une attention très particulière de votre part. Ce choix doit prendre en compte un certain nombre de caractéristiques, dont la nature du revêtement, l’épaisseur, mais aussi le coût. Mais, quel sol modulaire choisir pour votre salle de sport ?

Choisissez un revêtement de sol à résistance élevée

Votre salle de gymnastique doit remplir un certain nombre de conditions qui faciliteront la pratique de vos activités sportives, et la nature du sol joue un très grand rôle dans ce confort. Pour ce faire, votre sol doit être solide et parfaitement résistant pour supporter toutes les charges possibles, en l’occurrence la chute des poids ou haltères lors des exercices, la pression exercée par les pieds des sportifs sur le sol lors des mouvements sportifs, etc.

Un sol de mauvaise qualité peut subir des fissures et des émiettements avec le temps. Pour cela, vous devez choisir un sol qui a une résistance élevée qui pourrait amortir tous les chocs, mêmes les plus violents et les plus lourds.

Optez pour un sol stable, régulier et antidérapant

Afin d’assurer votre confort et votre sécurité, ainsi que ceux des usagers de votre gymnase, il est important de mettre en place un sol solide, stable et équilibré. En effet, certaines activités nécessitent l’adoption de certaines postures qui sollicitent l’équilibre du corps. Votre sol doit alors avoir des caractéristiques antidérapantes pour pallier aux éventuels chutes, dérapages ou glissades dus à l’exercice de ces activités. Votre sol doit préserver la sécurité, le confort et le bien-être des usagers de votre salle de Gym. Il doit être d’excellente qualité et fabriqué avec des matériaux de premier choix. Pour tous vos besoins en revêtement de sol PVC, faites recours aux spécialistes.

salle de gym

Quel sol modulaire adapté pour votre salle ?

Pour l’installation ou la rénovation du sol de votre salle de gym, plusieurs options s’offrent à vous. En fonction du type de revêtement et la matière dont ils sont constitués, on distingue :

  • les revêtements en caoutchouc ;
  • les revêtements en dalles PVC ;
  • les parquets flottants.

Les dalles en caoutchouc ont un pouvoir amortissant très intéressant. Cependant, elles présentent de nombreuses difficultés. Au nombre de ces difficultés, on peut citer la forte odeur qui peut déranger certains usagers de votre centre ; l’épaisseur trop large qui peut poser des difficultés durant la pose, mais aussi la texture qui peut poser des difficultés lors du nettoyage.

Les parquets flottants quant à eux présentent une certaine stabilité, mais avec quelques contraintes. Ils résistent faiblement aux chocs, surtout les plus lourds, et sont peu résistants à l’humidité. On peut assister à des infiltrations dans les jointures provoquant des déformations.

Concernant les dalles PVC, elles présentent de nombreuses qualités. En effet, les sols en PVC présentent une très grande résistance aux chocs, quelle que soit leur nature. En plus de cela, elles ont une faible épaisseur, facilitant ainsi leur pause et leur entretien. Mis à part cela, les dalles PVC ne dégagent aucune odeur désagréable ; leur entretien est simple et facile. De plus, les dalles PVC sont faciles à remplacer. Leur structure antidérapante offre une certaine aisance dans la pratique des exercices physiques. Et pour couronner le tout, elles sont à des prix bon marché.

À l’analyse de ces différents choix qui se présentent et en fonction des avantages et contraintes qu’ils présentent, il serait conseillé de choisir les sols modulaires PVC pour garantir un meilleur confort, une meilleure résistance et une meilleure durabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *