Accueil / Travaux, aménagement et bricolage / Fraiseuse : le banc de fraisage pour le bois, à quoi cela sert ?
banc de fraisage

Fraiseuse : le banc de fraisage pour le bois, à quoi cela sert ?

De plus en plus de personnes travaillant le bois sont amenées un jour à acquérir un banc de fraisage.  Découvrons ensemble, comment choisir un banc de fraisage.

Quelles sont les caractéristiques d’un banc de fraisage ?

Avant tout, une fraiseuse doit être équipée de dispositifs de sécurité tels que :

  • des boutons d’arrêt d’urgence, familièrement appelés champignons d’urgence,
  • des dispositifs de sécurité contre les surcharges, consistant soit en un embrayage automatique qui désengage le mouvement de l’outil lorsqu’une limite de friction est atteinte ou que l’action des ressorts est surmontée, soit en un système électronique,
  • des écrans de protection contre la projection de copeaux ou de parties de la pièce ou de l’outil de coupe.

Il faut aussi savoir que la taille des pièces à usiner est limitée par les dimensions de la surface de la table et les trajectoires des pièces mobiles.

Enfin, le bon fonctionnement d’un banc de fraisage et des fraises à boistels exige que ses jeux et imperfections dimensionnelles soient contrôlés et ne dépassent pas certaines tolérances, pour lesquelles des contrôles périodiques sont effectués. Les guides des éléments coulissants, tels que les glissières de table ou de pont, sont généralement de forme trapézoïdale ou en queue d’aronde pour cette raison.

banc de fraisage bois

Famille d’outil des bancs de fraisage

Le tour est un nom donné à un ensemble de machines-outils qui permettent l’usinage de pièces de forme géométrique de révolution. Ces machines-outils fonctionnent en faisant tourner la pièce maintenue dans la tête ou fixée entre les points de centrage tandis qu’un ou plusieurs outils de coupe sont poussés dans un mouvement d’avance régulé contre la surface de la pièce, coupant le copeau selon les conditions technologiques d’usinage appropriées.

Que peut-on faire avec un banc de fraisage ?

Sur les fraiseuses universelles utilisant les accessoires appropriés ou sur les fraiseuses à commande numérique, les travaux de fraisage suivants peuvent être réalisés :

  • Rendre plat : L’application la plus fréquente du fraisage est le glissement qui vise à obtenir des surfaces planes. L’application la plus fréquente est le fraisage pour obtenir des surfaces planes.
  • Fraisage à angle droit. C’ est une variante du processus de fraisage qui consiste à laisser des pas perpendiculaires dans la pièce.
  • La coupe. L’une des premières opérations d’usinage à réaliser consiste souvent à découper les pièces à la longueur déterminée à partir de barres et de profilés commerciaux d’une longueur supérieure. Pour la découpe industrielle des pièces, on utilise sans distinction des scies à ruban ou des fraiseuses équipées de couteaux cylindriques. L’importance des couteaux est qu’ils peuvent être fabriqués en acier rapide ou en métal dur. Ils se caractérisent par leur grande finesse, leur grand diamètre et leurs dents très fines.
  • Le rainurage
  • La copie de pièce. Pour le copiage, on utilise des fraises à profil rond afin de pouvoir effectuer des opérations d’usinage sur des orographies et des profils à faces changeantes.
  • Fraisage de cavités.
  • Le façonnage. Il s’agit d’usiner des rainures de clavettes dans les trous, pour lesquelles on utilise des machines à brocher ou un accessoire spécial qui est fixé à la tête des fraiseuses universelles et transforme le mouvement rotatif en un mouvement vertical alternatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *