Accueil / Sport, activité sportive et physiques / La randonnée : un loisir de plein air qui vous reconnecte à la nature
randonnée

La randonnée : un loisir de plein air qui vous reconnecte à la nature

Entre les Français et la randonnée pédestre, c’est une vraie histoire d’amour. L’Hexagone compte en effet quelque 5,5 millions d’amateurs qui pratiquent régulièrement la randonnée pédestre. Que ce soit pour des petites balades ou de vrais treks de l’extrême, la randonnée est un loisir de plein air qui joint l’utile à l’agréable. Voici pourquoi et comment commencer !

Pourquoi pratiquer la randonnée en plein air ?

La randonnée en plein air présente de nombreux avantages : de belles vues, de l’air frais et une communion malheureusement trop rare avec Dame Nature avec nos modes de vie contemporains. La randonnée est également un puissant entraînement cardio qui vous aide à :

  • réduire le risque de maladie cardiaque ;
  • améliorer votre pression artérielle et votre taux de glycémie ;
  • augmenter votre densité osseuse et ainsi prévenir l’ostéoporose ;
  • renforcer vos fessiers, vos quadriceps, vos ischiojambiers et les muscles de vos hanches et de vos jambes ;
  • améliorer votre équilibre ;
  • Affiner votre silhouette en brûlant des graisses pendant les phases intenses de la randonnée ;
  • stimuler votre humeur, car la randonnée est un excellent allié pour maîtriser le stress et l’anxiété.

Comment s’initier à la randonnée ?

Commencez lentement. Une courte randonnée locale est préférable pour les débutants. Progressivement, montez jusqu’à des sentiers avec des collines ou un terrain accidenté. Utilisez des bâtons si besoin. Il suffira alors de creuser dans le sol et de se propulser vers l’avant pour pousser les muscles du haut du corps à travailler plus fort. Dirigez-vous ensuite vers les collines. Même une hauteur à faible pente intensifiera votre rythme cardiaque et vous permettra de brûler des calories. Une pente de 5 à 10 % équivaut à une augmentation de 30 à 40 % de la combustion de calories. La randonnée sur terrain accidenté peut faire travailler les muscles tout en améliorant l’équilibre et la stabilité.

Lorsque vous aurez suffisamment progressé pour réaliser un circuit sans encombre, vous pourrez alors porter un sac à dos lesté avec des bouteilles d’eau, par exemple. Un sac de 5 kg vous permettra de brûler 15 % de calories en plus tout en renforçant vos lombaires.

loisir plein air

Checklist : 10 choses à ne pas oublier en randonnée

  • Navigation (carte et boussole) ;
  • Protection solaire (lunettes de soleil et écran solaire) ;
  • Isolation (vêtements supplémentaires) ;
  • Eclairage (lampe frontale / lampe de poche) ;
  • Trousse de premiers secours ;
  • Feu (briquet, allumettes et ou bougies étanches) ;
  • Kit de réparation et outils ;
  • Nutrition (pensez aux barres de protéine notamment) ;
  • Hydratation (eau supplémentaire en bonne quantité)
  • Abri d’urgence (tente/tente en tube de plastique/sac à ordures)

Nos conseils de sécurité pour une randonnée sereine

Dites à quelqu’un où vous serez

Il est important que quelqu’un qui ne fait pas partie de la randonnée connaisse l’itinéraire et sache à quelle heure s’inquiéter et appeler à l’aide. Une autre option consiste à utiliser une application de géolocalisation ou un tracker connecté au téléphone de votre ami. Pensez à prendre une Powerbank ou une batterie supplémentaire, des fois que votre smartphone se décharge.

Utilisez un talkie walkie

Si vous partez à l’aventure à deux ou plus, pensez à vous munir de talkies walkies avec une portée réelle d’au moins 2 km pour des raisons évidentes de sécurité. Les radios bidirectionnelles passent là où le réseau mobile ne passe pas. Les randonneurs peuvent se contenter d’un modèle premier prix comme le BaoFeng UV-9R Plus ou le Motorola TLKR 80.

Vérifiez les conditions climatiques

Quelques jours avant votre randonnée, puis quelques heures avant, informez-vous sur les conditions météo. Vous obtiendrez ainsi des informations précieuses sur la manière de vous habiller et de faire vos bagages. Si les prévisions météo sont mauvaises, cela vous donnera la possibilité de changer vos plans. C’est décevant, mais c’est toujours mieux que de devoir affronter une pluie diluvienne voire un ouragan.

Familiarisez-vous avec le circuit

Une fois que vous avez choisi un sentier, consultez une carte de la région et examinez les rapports et les données d’autres randonneurs. Vous trouverez cela sans problème sur le web. Découvrez si le sentier fait une boucle, si vous devez stationner quelque part, etc. Prenez note des pistes qui se croisent et où vous pourriez vous tromper de direction. Vous pouvez aussi vous informer sur les points de restauration à proximité et sur les vues imprenables à ne pas manquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *