Accueil / Assurance, assistance et mutuelle / Assurance habitation : comment faire pour bien la choisir ?

Assurance habitation : comment faire pour bien la choisir ?

A l’approche de la fin d’année ou lors d’un déménagement, la question de changer d’assureur revient toujours sur le tapis ! Beaucoup de gens pensent c’est une excellente occasion d’économiser sur ses primes d’assurance et en même temps de profiter des offres qui s’adaptent réellement à leur besoin.

En effet, cela est bien vrai, un grand nombre de couvertures auxquels on a souscrit ne s’adaptent pas réellement à nos besoins, et au final, cela ne fait qu’augmenter le coût de notre assurance. Et lorsqu’on pense le moins, les clauses peuvent bien cacher des détails qui peuvent nous coûter cher !

Alors, pour éviter de refaire les mêmes erreurs lorsque vous envisagez de changer d’assureur, pensez à vous poser les bonnes questions. Afin de vous accompagner dans votre choix, voici quelques conseils simples que vous pourrez adopter.

La surface et le nombre de pièces à assurer

La première chose qui doit retenir votre attention lorsque vous choisissez votre assurance habitation c’est le nombre des pièces qui se trouvent dans votre demeure ainsi que la surface de cette dernière. Cela est important pour que vous puissiez demander un devis correspondant à votre situation, du coup, n’hésitez pas à en faire part avec votre futur assureur. En cas de doute, il vous expliquera également quelles sont les pièces qui bénéficient de cette couverture et bien d’autres encore.

La valeur des biens à couvrir, les principes à tenir en compte

Pour pouvoir bénéficier d’une bonne couverture, n’hésitez pas à surévaluer vos biens quitte à payer une prime d’assurance plus chère. Pensez également à recouper les factures, les photos et les autres justificatifs vous permettant d’appuyer vos preuves en cas d’accident.  Vous pourrez consulter les comparatifs en ligne pour cela, alors cliquez ici pour en savoir plus à propos d’otherwise et d’autres compagnies qui proposent ce type de couverture.

Les plafonds de garantie et de franchise

Avant de signer tel ou tel contrat, veuillez vous assurer des plafonds de remboursements et des franchises que votre compagnie propose face à un sinistre éventuel. Ces plafonds diffèrent d’une compagnie à une autre, et ils peuvent aussi être avantageux d’une mutuelle à une autre. Pour ce faire, n’hésitez pas à opter pour l’offre la plus avantageuse.

Les délais de carence, ce qu’il faut savoir

Les assureurs ont mis en place ce délai de latence afin de se prémunir de certains clients peu scrupuleux. Ce délai doit être respecté entre la souscription d’une nouvelle couverture et son exécution. Pensez donc à tenir en compte de ce délai pour éviter de vous retrouver devant un sinistre quelques après la souscription à une nouvelle assurance habitation.

Les exclusions de garantie à repérer

Lorsque vous avez reçu votre contrat d’assurance, bien avant de le signer, n’hésitez pas à le passer en peine fin afin de détecter les exclusions de garantie. La plupart du temps, ces clauses sont écrites en bas de pa ge et en petits caractères. En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à votre assureur pour qu’il vous explique la signification de chaque mention.

La couverture anti-vol, les exigences

Il faut savoir que pour pouvoir bénéficier d’une couverture anti-vol, votre mutuelle exigera de votre part des solutions anti-vol. Ce n’est qu’en découvrant ces couvertures qu’elle pourra vous rembourser en cas de sinistre. Ainsi, n’hésitez  pas à vous renseigner sur les exigences de votre garantie pour pouvoir jouir d’une couverture en bonne et due forme en cas de cambriolage. Vous éviterez ainsi d’être lésé lorsque vous avez besoin de votre assureur.

Les dégâts des eaux, ce qu’il faut savoir

Face aux dégâts des eaux, certaines compagnies ne couvrent pas la recherche de fuite alors que cette dernière peut coûter cher. Veuillez lire votre contrat pour savoir si en cas de dégâts des eaux, votre assurance couvre également la partie recherche de fuite.

Les dommages électriques en cas d’orage

Veuillez également vous informer si votre mutuelle couvre les dommages électriques causés dans votre demeure en cas d’orage. Cela est important pour éviter de vous retrouver avec l’ensemble de vos appareils électroménagers hors circuit et de devoir débourser de l’argent de votre poche pour les remplacer.

La garantie bris glace, des points à considérer

Que ce soit pour votre véranda ou pour vos lapins en cristal hérités de votre belle-mère, en passant par votre toit en Velux, veuillez vous renseigner si votre assurance propose ce type de couverture. Cela est important face à des accidents mais aussi des cataclysmes naturels qui peuvent engendrer des dégâts majeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *