Accueil / Religion, théologie et voyance / Les plus belles prières à la Vierge Marie

Les plus belles prières à la Vierge Marie

La prière est un moyen de communiquer avec Dieu. Chaque religion a sa façon de se connecter au Seigneur, et si certains le prient directement pour parler avec lui, d’autres passent par la Sainte Vierge Marie pour lui transmettre leurs messages. Souvent, on adresse ses prières à la Vierge Marie pour une demande de guérison, mais aussi pour d’autres raisons qui nous tiennent à cœur.

Les statues de la Vierge Marie de Lourdes

Ce sont les prières traditionnelles que nous adressons souvent à Marie à l’église, mais vous pouvez aussi faire ces prières chez vous. Pour cela, commandez une statue de la Vierge Marie que vous pourrez installer en intérieur comme en extérieur pour communiquer avec elle au quotidien. Chacun peut pratiquer sa foi chez lui avec une statue de la Vierge Marie, dans un coin de prière ou pour orner l’extérieur de leur habitation. La statue de La Vierge Marie a une signification importante pour les Catholiques. Elle représente la Mère de Dieu, et avoir son image auprès de soi apporte du réconfort. La Sainte Vierge telle qu’elle est Apparue à Lourdes est souvent représentée vêtue de blanc avec une ceinture en ruban bleu, et qui tient un chapelet.

Statue de la Sainte Vierge

Les prières de Marie

Les hymnes et les prières à la Vierge Marie que l’on peut entendre pendant la liturgie ou dans les monastères sont généralement :

  • Je vous Salue Marie
  • Magnificat
  • Salve Regina
  • Regina Caeli
  • Alma Redemptoris Mater
  • Ave Regina Caelorum
  • Sub tuum Praesidium
  • Ave Maris Stella

La prière de la Vierge de Lourdes

Parmi les plus belles prières à la Sainte Vierge, il y également la prière à Notre-Dame de Lourdes, qui est comme suit :

« Marie, tu t’es montrée à Bernadette dans le creux du rocher. Dans le froid et l’ombre de l’hiver. Tu apportais la chaleur d’une présence, la lumière et la beauté. Dans le creux de nos vies obscures, au creux du monde où le Mal est puissant, apporte l’espérance, redonne la confiance ! Toi, qui es l’Immaculée Conception, viens en aide aux pécheurs que nous sommes. Donne-nous l’humilité de la conversion, le courage de la pénitence. Apprends-nous à prier pour tous les hommes. Guide-nous vers les sources de la vraie vie. Fais de nous des pèlerins en marche au sein de ton Eglise.

Aiguise en nous la faim de l’Eucharistie, le pain de la route, le pain de vie. En toi, Marie, l’Esprit-Saint accomplit des merveilles : par sa puissance, il t’a placée auprès du Père, dans la gloire de ton Fils, à jamais vivant. Regarde avec tendresse les misères de nos corps et de nos cœurs. Brille pour tous, comme une douce lumière, au passage de la mort. Avec Bernadette, nous te prions, Marie, dans la simplicité des enfants. Fais-nous entrer, comme elle, dans l’esprit des Béatitudes. Alors, nous pourrons, dès ici-bas, commencer à connaître la joie du Royaume et chanter avec toi : Magnificat ! Gloire à toi, Vierge Marie, heureuse servante du Seigneur, Mère de Dieu, demeure de l’Esprit Saint ! Amen ».

Les dates d’Apparition de Lourdes

La Vierge Marie est Apparue 18 fois à différentes dates à Bernadette Soubirous. Sa première apparition date du jeudi 11 février 1858. Elle était accompagnée d’une amie et de sa sœur, pour ramasser du bois mort et des os sur la rive gauche du Gave de Pau. Alors que Bernadette devait traverser le canal du Moulin pour rejoindre les deux autres filles, elle entendit des bruits ressemblant à un coup de vent. En se retournant, elle aperçut une très belle enfant vêtue de blanc à la grotte de Massabielle, qui l’invita à se rapprocher. N’osant pas le faire, Bernadette récita le chapelet. A la fin de celui-ci, la vision disparut soudainement.

Sa deuxième Apparition date du dimanche 14 février 1858. Bernadette se rendit à nouveau à la grotte avec plusieurs amies. Elle cita des dizaines de chapelets et la jeune fille lui est réapparue. Bernadette fut la seule à la voir. Elle lui jeta de l’eau bénite pour s’assurer qu’il ne s’agissait pas d’une créature du diable. La jeune fille se contenta de sourire en retour et d’incliner la tête. C’est lors de sa troisième Apparition que la Dame s’est adressée à elle, le jeudi 18 février 1858. Elle lui dit : « Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde mais dans l’autre. Voulez-vous me faire la grâce de venir ici pendant quinze jours ? ».

Sa quatrième Apparition date du vendredi 19 février 1858, le jour où Bernadette se rendit à la grotte avec un cierge béni et allumé. C’est de là qu’est née la coutume de tenir des cierges allumés devant la Grotte. Lors de sa cinquième Apparition, le samedi 20 février 1858, la jeune fille apprit une prière à Bernadette. Cette rencontre a été suivie d’une grande tristesse de cette dernière. Sa sixième Apparition date du dimanche 21 février 1858, le jour où le commissaire de police Jacomet interrogea Bernadette. Le mardi 23 février 1858 signe la septième Apparition, lors de laquelle l’Aquero lui révèle un secret « rien que pour elle ».

Prière à la Vierge Marie

Sa huitième Apparition date du mercredi 24 février 1858 avec un message de la Dame : « Pénitence ! Pénitence ! Pénitence ! Priez Dieu pour les pécheurs ! Allez baiser la terre en pénitence pour les pécheurs ! » La neuvième Apparition s’est passée le lendemain, le jeudi 25 février lors de laquelle la jeune fille a dit à Bernadette d’aller boire à la source et de manger une herbe qui se trouvait près de la fontaine, un geste pour les pécheurs. La dixième Apparition eut lieu le samedi 27 février où Bernadette accomplit les gestes habituels de pénitence en silence, en buvant de l’eau de la source.

La onzième Apparition est marquée par les menaces de prison du juge Ribes, le 28 février 1858, alors que Bernadette venait de réaliser les gestes de pénitence en présence de plus en plus de personnes. C’est le lendemain, le 1er mars 1858, jour de sa douzième Apparition que la première guérison miraculeuse s’est produite. Le bras et la main déboitée de Catherine Latapie ont retrouvé leur souplesse. C’est lors de sa treizième Apparition du mardi 2 mars 1858 que la jeune fille dit à Bernadette de passer un message aux prêtres : « Allez dire aux prêtres qu’on vienne ici en procession et qu’on y bâtisse une chapelle »

Le mercredi 3 mars 1858 représente la quatorzième Apparition durant laquelle Bernadette vit le sourire de la jeune fille. Le lendemain, le jeudi 04 mars 1858, la foule affluait à la Grotte. Plus de 8000 personnes étaient présentes, attendant un miracle. Bernadette n’est revenue à la Grotte que le jeudi 25 mars 1858. Et c’est pendant cette seizième Apparition que la jeune fille lui révéla son nom avec une phrase incompréhensible « Que soy era immaculada councepciou ». Cette phrase avait été énoncée 4 ans plus tôt par le Pape Pie IX quand il évoquait une vérité de la foi Catholique, le dogme de l’Immaculée Conception.

C’est lors de la dix-septième Apparition que s’est produit le Miracle du cierge, le 07 avril 1858. Bernadette tenait le cierge allumé et la flamme entoura sa main sans la brûler. Enfin, la dernière Apparition date du 16 juillet 1858.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *