Accueil / Religion, théologie et voyance / Conversion au judaïsme : comment faire pour devenir juif ?
devenir juif

Conversion au judaïsme : comment faire pour devenir juif ?

Le Judaïsme a pour politique d’accueillir toutes les personnes qui veulent se convertir à cette religion. C’est une pratique que l’on peut considérer de tradition qui dure depuis la nuit des temps. Pour devenir un juif pratiquant, il y a des règles à suivre.

Il est nécessaire de vivre selon les principes de la religion reposant essentiellement sur les commandements de la Torah et la Foi d’Israël. C’est en suivant ces règles que chaque nouveau venu exprime sa volonté à la vocation spirituelle du peuple juif.

Historique de la conversion au judaïsme

La conversion au judaïsme est un phénomène qui a commencé à l’époque d’Abraham. Il est considéré comme étant le premier converti lorsqu’il a découvert Dieu bien que son père à lui était un idolâtre à l’époque. Suite à cette rencontre peu conventionnelle, Abraham est devenu monothéiste, c’est-à-dire qu’il a cru à un seul Dieu.

Une conversion en entraînant une autre, c’est de cette façon que le judaïsme a conquis de nombreuses personnes. D’ailleurs, pour cette religion, une communauté fermée aux autres est vouée à l’extinction. C’est ainsi que chaque année, des demandes en provenance de toute la France sont reçues auprès du Consistoire de Paris.

Chaque personne désireuse de se convertir à cette religion est reçue, conseillée et guidée dans sa quête. La conversion d’un nouveau membre est toujours considérée comme une réussite pour le service chargé de cette procédure. Les demandes sont variées et peuvent provenir d’une personne née d’un mariage mixte ou exogamique. D’autres demandes proviennent de personnes souhaitant se convertir suite à une union tandis que d’autres veulent juste le faire même sans aucune ascendance juive.

convertir en judaism

Quelles sont les exigences pour une conversion au judaïsme ?

Tous les candidats qui postulent pour devenir juifs ne sont pas tous acceptés. Pour la France, seulement 150 personnes sont reçues sur 1200 demandes de conversion. Ce choix est un engagement à vie, chaque postulant est mis au courant de cette situation. Par la suite, il est important que chacun d’eux comprenne que le judaïsme c’est aussi l’acceptation de porter le joug de la royauté divine, des mitsvot et de la Torah.

Chaque candidat doit afficher son intérêt pour le judaïsme à travers le respect de certaines obligations. Entre autres, il doit respecter la cacherout, le code alimentaire prescrit au peuple d’Israël comme l’indique la bible hébraïque. Il faut aussi respecter le Chabbat et le Yom Tov. Il s’agit du jour de repos qui se fait le septième jour de la semaine juive, soit le samedi.

Le shabbat juif commence dès la tombée de la nuit du vendredi. En Israël, le samedi est un jour chômé officiel. Preuve à l’appui, les transports en commun ne circulent pas le samedi en Israël, seuls les magasins restent ouverts.

Chaque pratiquant doit également montrer son intérêt pour la communauté juive. Cela implique d’assister à des offices à la synagogue, pratiquer un repas sabbatique, assister à des conférences, des cours… À cela s’ajoute l’importance de savoir lire l’hébreu et de maîtriser les bénédictions de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *