Accueil / Business, B2B et vente aux professionnel / Comment ouvrir son compte bancaire professionnel ?
compte bancaire professionnel

Comment ouvrir son compte bancaire professionnel ?

Pour de nombreux entrepreneurs, ouvrir un compte professionnel n’est pas une préoccupation majeure. Occupés à faire prospérer leurs compagnies, ils ont constamment le nez plongé sur les bilans et les stocks de comptabilité. Forcément, ils relèguent souvent l’ouverture d’un compte bancaire professionnel aux calendes grecques.

Cependant, pour une raison X ou Y, depuis un certain temps, cette question vous tourmente l’esprit. Même si vous savez déjà comment créer une entreprise, rien ne garantit que vous sachiez quelle voie emprunter pour ouvrir un compte bancaire professionnel.

Petite précision : il n’y a pas forcément d’obligation à créer un compte bancaire pour votre entreprise. Il est très important de se renseigner pour savoir si la loi française vous oblige à vous doter d’un compte professionnel ou pas. Ouvrir un compte bancaire professionnel semble tomber sous le sens quand on se lance dans l’aventure de l’entrepreneuriat, car avoir un compte bancaire pour la vie personnelle et un compte bancaire pour l’entreprise permet d’être clair dans son organisation financière.

Êtes-vous prêt à mettre de l’ordre dans vos finances ? Il est temps d’apprendre comment donner une identité bancaire à votre compagnie.

Quelle est l’utilité d’un compte bancaire professionnel ?

De nombreux entrepreneurs ne sont pas tenus d’ouvrir un compte professionnel. Grâce au statut juridique qu’ils ont choisi, ils sont exempts de cette obligation légale. Pour les autres, c’est une autre histoire.

Même si rien ne vous oblige à vous rendre dans une banque, en tant qu’entrepreneur, vous avez tout intérêt à le faire. En effet, disposer d’un compte bancaire professionnel permet de faire une distinction nette entre vos finances et celles de votre compagnie.

Par ailleurs, en cas de contrôle fiscal, il sera plus facile de trier le bon grain de l’ivraie. Avant de faire la moue, réfléchissez à deux fois. Mieux vaut prendre les devants que d’être surpris par la tournure des événements.

ouvri compte pro

Est-il obligatoire de se doter d’un compte bancaire professionnel ?

Depuis le début de cet article, cette question ne cesse de revenir sur les lèvres. Encore une fois, il importe de préciser que se doter d’un compte bancaire pro n’est pas obligatoire. Tout dépend des circonstances.

À quel moment est-il obligatoire d’ouvrir un compte professionnel ?

Si vous êtes à la tête d’une société

Si vous créez une société (SARL, SA, SCI, EURL, …), vous n’aurez d’autre choix que de passer par la case « banque ». De fait, la réglementation française impose le dépôt du capital social bien avant l’immatriculation de la compagnie. En d’autres termes, vous n’aurez d’autre choix que d’ouvrir un compte professionnel pour donner corps à votre compagnie. Et non, ce ne sont pas des paroles en l’air.

Si lors du dépôt d’immatriculation au tribunal du commerce, votre dossier ne contient pas d’attestation de dépôt de fonds, l’aventure s’arrêtera là. La bonne nouvelle, c’est qu’une fois le compte créé, rien ne vous oblige à le garder. Il est parfaitement possible de le clôturer une fois la compagnie reconnue par les services de l’État.

Si vous avez opté pour une auto entreprise

L’entrepreneur individuel (ou micro-entrepreneur) est tenu de se doter d’un compte bancaire professionnel, lequel ne devra servir qu’à des fins entrepreneuriales.

Afin d’éviter toutes formes de confusion, ce dernier doit être distinct des finances personnelles de l’homme d’affaires. En cas de contrôle fiscal ou comptable, vous êtes tenu de présenter les documents relatifs à ce compte bancaire.

Il importe de préciser que si votre chiffre d’affaires annuel est inférieur à 10 000 € deux ans de suite, vous serez dispensé de cette obligation.

Quand n’est-il pas obligatoire d’ouvrir un compte professionnel ?

Sont compris dans cette catégorie les Entreprises individuelles (EI), les Entrepreneurs individuels à Responsabilité limitée (EIRL) et les autoentreprises. Pour les dirigeants ayant fait le choix d’une de ces trois formes, il n’est pas obligatoire de se doter d’un compte bancaire professionnel.

Cela est la résultante de l’absence d’un capital social minimal lors de la création de l’entreprise. Dans le cas où vous ne désirez pas devoir gérer plusieurs comptes, tournez-vous vers l’une de ces formes juridiques.

compte bancaire

Quelles sont les étapes à suivre pour ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Choisir la banque la plus appropriée

Avant de foncer vers une banque, prenez le temps de lire ce qui suit. En effet, ouvrir un compte professionnel dans une agence peu appropriée peut vous jouer de mauvais tours.

Avant toute chose, établissez la liste de vos besoins. Êtes-vous une startup qui a besoin de développer une relation privilégiée avec son conseiller client ? Serez-vous constamment en déplacement ? Prévoyez-vous de réaliser des virements de façon régulière ? Les réponses à ces interrogations et bien plus doivent servir à éclairer votre lanterne.

En listant vos attentes, vous dressez un tableau clair de ce que vous attendez de votre établissement bancaire. Attribution des crédits, gestion des terminaux de paiements, assurances supplémentaires … Chaque point se doit d’être étudié avec soin.

Une fois tous ces éléments en main, il est temps de passer au point suivant : le prix. Lors de vos recherches sur comment créer une entreprise, vous avez sans doute constaté que c’est un facteur qui pèse lourd dans la balance. Il en va de même lors de la sélection d’une banque.

D’autres éléments doivent aussi être pris en compte notamment :

  • le catalogue de produits financiers : assurance, crédits, placements boursiers, etc. ;
  • la présence d’un IBAN, lequel vous permettra de recevoir facilement des virements internationaux via le système SEPA ;
  • le service client.

Rassembler les documents nécessaires

Normalement, ouvrir un compte en banque pour son entreprise est extrêmement facile. Dans la plupart des cas, votre conseiller client ne vous demandera que trois pièces administratives :

  • une pièce d’identité afin de lister la personne habilitée à effectuer des opérations via le compte. Dans certains cas, il est possible de lister plusieurs personnes ;
  • un exemplaire des statuts, si l’entreprise en cours de création est une société ;
  • un justificatif de localisation, lequel peut être aussi bien un contrat de location qu’un titre foncier.

Dans le cadre de la création d’une compagnie, la banque ouvrira un compte bancaire provisoire et s’assurera que les fonds sont bloqués. Dès dépôt de toutes les pièces, l’établissement vous délivrera une attestation de blocage des fonds. Une fois que vous aurez créé la compagnie et serez en possession de l’extrait Kbis, vous n’aurez plus qu’à retourner à la banque pour prendre pleine possession des fonds.

Et voilà. Désormais, vous savez tout sur la procédure d’ouverture des comptes en banque dédiée aux entreprises. Loin d’être un chemin de croix, ce processus est extrêmement simple et peu chronophage.

La vraie question est de savoir si vous avez prévu d’ouvrir un compte professionnel ou pas. Dans le cas de l’ouverture d’une société, il est vrai que vous n’avez pas réellement le choix. Cependant, si vous êtes auto-entrepreneur, en EI ou en EIRL, c’est une autre paire de manches.

Avant de passer outre la création d’un compte bancaire pro, repensez aux multiples avantages qu’offre ce dernier. Avec lui, il deviendra impossible de confondre votre patrimoine personnel à celui de votre compagnie. Par ailleurs, en cas de contrôle inopiné, vous serez plus à même d’étayer vos propos.

Qu’attendez-vous pour ouvrir un compte professionnel ? Plus que jamais, il est temps de faire un pas de plus vers une gestion simplifiée de vos finances et ainsi vous permettre de vous concentrer sur le développement de votre activité. Avec cet article, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas donner une identité bancaire à votre activité professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *