Accueil / Santé, médecine et paramédical / Lèpre : les symptômes qui ne trompent pas
traitement de la lèpre

Lèpre : les symptômes qui ne trompent pas

La lèpre est une maladie infectieuse qui se caractérise par des lésions cutanées, une faiblesse musculaire et un engourdissement des bras, des pieds et des jambes. Cette maladie chronique est causée par une bactérie appelée Mycobacterium Leprae. Elle affecte les nerfs des extrémités, les voies respiratoires supérieures et la muqueuse du nez. Également connue sous le nom de maladie de Hansen, la lèpre entraîne des lésions nerveuses, un défigurement grave et des ulcères cutanés. Cela diminue encore la sensation de votre corps au toucher, à la douleur ou à la température.

Symptômes de la lèpre

La lèpre affecte principalement la peau et les nerfs situés à l’extérieur du cerveau et de la moelle épinière, appelés nerfs périphériques. Elle peut également toucher les yeux et le tissu fin qui tapisse l’intérieur du nez.

L’un des principaux symptômes de la lèpre est la présence de lésions cutanées défigurantes, de grosseurs ou de bosses qui ne disparaissent pas après plusieurs semaines ou mois. Les lésions cutanées sont de couleur pâle.

Les lésions nerveuses peuvent entraîner :

  • une perte de sensibilité dans les bras et les jambes fait partie de l’un des symptômes de de la lèpre
  • une faiblesse musculaire.

Il faut généralement 3 à 5 ans pour que les symptômes apparaissent après un contact avec la bactérie responsable de la lèpre. Certaines personnes ne développent les symptômes que 20 ans plus tard. Le temps qui s’écoule entre le contact avec la bactérie et l’apparition des symptômes s’appelle la période d’incubation. La longue période d’incubation de la lèpre fait qu’il est très difficile pour les médecins de déterminer quand et où une personne atteinte de lèpre a été infectée.

Symptômes de la lèpre

Quelle est la cause de la lèpre ?

La lèpre est causée par un type de bactérie à croissance lente appelée Mycobacterium Leprae (M. leprae). La lèpre est également connue sous le nom de maladie de Hansen, du nom du scientifique qui a découvert M. leprae en 1873.

On ne sait pas exactement comment la lèpre se transmet. Lorsqu’une personne atteinte de la lèpre tousse ou éternue, elle peut répandre des gouttelettes contenant la bactérie M.leprae qu’une autre personne inhale. Un contact physique étroit avec une personne infectée est nécessaire pour transmettre la lèpre. La maladie ne se transmet pas par un contact occasionnel avec une personne infectée, comme une poignée de main, une accolade ou le fait de s’asseoir à côté d’elle dans un bus ou à table pendant un repas.

Les femmes enceintes atteintes de la lèpre ne peuvent pas la transmettre à leur nourrisson. Cette maladie ne se transmet pas non plus par contact sexuel.

Pour diagnostiquer la lèpre, on procède à un examen physique et à une biopsie. Un médecin prélève un petit morceau de votre peau et le teste dans un laboratoire. Pour connaître le type de lèpre qui vous a touché, votre médecin effectuera un test cutané à la lépromine.

Pour traiter la lèpre, diverses polychimiothérapies sont disponibles gratuitement dans le monde entier. Pour tuer la bactérie responsable de la lèpre, votre médecin peut vous prescrire certains antibiotiques, notamment la dapsone, la minocycl  ine, l’ofloxacine, etc. Vous pouvez également être amené à prendre des médicaments anti-inflammatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.