Accueil / Santé, médecine et paramédical / A savoir sur les troubles avec déficit de l’attention (traitements, thérapies)

A savoir sur les troubles avec déficit de l’attention (traitements, thérapies)

Le trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité ou TDHA survient lorsqu’une personne éprouve des difficultés à maintenir son attention ou à contrôler son énergie physique et ses mouvements. En France, environ 8,4% des enfants sont atteints de cette pathologie, avec environ 2,5% des adultes.

Chez certains enfants, les symptômes du TDAH commencent dès l’âge de 3 ans, cependant, de nombreux événements de la vie, troubles psychologiques et conditions médicales peuvent le provoquer. Dans cet article, nous allons explorer les différents traitements du TDAH, ainsi que ses différents spécificateurs et caractéristiques.

Qu’est-ce que le TDAH ou trouble de l’hyperactivité avec déficit de l’attention ?

Le Trouble De L’attention Tdah  peut entraîner des difficultés pour rester assis ou être distrait. Tandis que la cause réelle du TDAH reste insaisissable, une personne atteinte de TDAH souffre de diverses déficiences, notamment de la difficulté à maintenir son attention ou à se concentrer sur une tâche particulière. Certaines personnes atteintes de TDAH peuvent avoir des difficultés à rester assises, alors que d’autres peuvent présenter une combinaison de différents symptômes.

Bien que toutes les personnes puissent parfois avoir du mal à prêter attention aux choses qu’elles trouvent désintéressantes de temps à autre, les personnes atteintes de TDAH peuvent être confrontées à des difficultés constantes pour maintenir l’attention et peuvent rapidement suivre les impulsions ou devenir facilement distraites.

Comment reconnaître une personne souffrant de TDHA ?

Une personne atteinte de TDAH éprouve de l’impulsivité et de la distraction au-delà d’un niveau qui serait typique de son âge. Un médecin ajoutera trois types de spécification à un diagnostic de TDAH pour identifier ses caractéristiques, notamment le TDAH essentiellement inattentif, le TDAH hyperactif et le TDAH combiné. Ces diagnostics fournissent simplement des informations supplémentaires sur une présentation particulière du TDAH afin d’aider le praticien à gérer ses effets.

Une personne atteinte de TDAH inattentif est plus susceptible de démontrer une incapacité apparente à prêter une attention particulière à une tâche ou une tendance à commettre des erreurs négligentes. Elle éprouve des difficultés à se concentrer sur des activités ou des tâches quotidiennes tout donnant l’apparence de ne pas écouter pendant que les autres parlent. Ce trouble peut également engendrer des difficultés avec la gestion du temps et l’organisation des tâches.

Chez les personnes souffrant d’hyperactivité et d’impulsivité, ce spécificateur signifie qu’un individu montre plus de signes d’hyperactivité que d’inattention. Elles auront une incapacité à rester assis, à attendre leur tour dans une conversation, terminant souvent les phrases des autres ou répondre avant la fin d’une question. Elles souffrent d’une agitation persistante, et cela peut être accompagné par des signes précurseurs tels que le tapotement des mains et des pieds ainsi que le tortillement.

Une personne ayant un TDAH combiné présente les caractéristiques des deux spécificateurs mentionnés ci-dessus sans que l’on puisse apercevoir un symptome annonciateur. Il est aussi connu comme étant une hyperactivité muette avec des caractéristiques interfèrent avec la vie quotidienne, les relations avec les autres et la réussite scolaire ou professionnelle.

Quels sont les traitements et thérapies pouvant aider les personnes souffrant de TDHA ?

Les médecins peuvent recommander de traiter le TDAH avec une combinaison de thérapies. Les traitements dépendent souvent des symptômes que la personne présente et du degré d’impact du TDAH sur sa vie scolaire et familiale.

Parmi cela, il faut noter la thérapie comportementale. Cela implique la consultation d’un thérapeute, qui peut aider les enfants à acquérir des aptitudes sociales, apprendre des techniques de planification qui aident les personnes atteintes de TDAH et améliorer leur capacité à planifier et à effectuer des tâches.

Les médecins peuvent également prescrire des médicaments pour améliorer l’attention et la concentration. Bien qu’une gamme de médicaments soit disponible, les types les plus courants sont les stimulants. Un médecin prescrira généralement la posologie la plus faible et augmentera au fur et à mesure si nécessaire.

Les thérapeutes peuvent également travailler avec les parents pour les aider à réagir aux comportements souvent difficiles qui peuvent accompagner le TDAH chez leurs enfants. De même, les enseignants et les conseillers jouent un rôle majeur dans la création de plans d’éducation et dans l’utilisation de styles d’enseignement différents pour s’engager plus activement auprès des enfants atteints de TDAH.

Le TDAH ne se résout pas avec le temps ni avec l’âge, et les gens ne « sortent » pas de ces comportements. Certaines personnes peuvent remarquer que certains symptômes s’améliorent en vieillissant, mais le vieillissement ne signifie pas en soi que la personne sera guérie. Les personnes ayant été diagnostiqué avec un TDAH ont besoin de soins spécifiques et d’aide pour traiter et gérer ces caractéristiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *