Accueil / Education, formation et emploi / Comment devenir livreur Uber Eats à Paris : guide pas-à-pas
devenir livreur Uber Eats à Paris

Comment devenir livreur Uber Eats à Paris : guide pas-à-pas

Notre monde du tout-numérique nous oblige à de profonds changements sociétaux et individuels. En effet, grâce à notre smartphone toujours en poche, nous avons accès à des milliers de services et de produits en permanence. Ce foisonnement a permis de développer des usages complètement nouveaux, nous libérant de certaines tâches quotidiennes et offrant des opportunités de carrière à certains individus. Tous ensemble, nous sommes en train de poser les bases du monde de demain, qui sera assurément connecté, rapide et jouissif. Mais comment alors profiter de cette vague numérique ? Est-ce que devenir livreur Uber Eats à Paris est une bonne idée ? Et si oui, comment faire pour y parvenir ? Réponses dans cet article.

Pourquoi devenir livreur Uber Eats à Paris ?

La crise sanitaire due à la Covid-19 a frappé de plein fouet les économies du monde entier. Pendant des mois, les échanges ont été fortement ralentis, voire stoppés par intermittence. Sidérés et absolument pas préparés, il nous a fallu du temps pour réagir et commencer à reconstruire sur les ruines du monde d’avant. Mais aujourd’hui, dans de nombreux secteurs, l’économie est repartie à la hausse, comme en témoigne le nombre croissant d’entreprises créées chaque mois. Et cette dynamique est notamment portée par les nouveaux services essentiels pendant la crise, comme la livraison de repas à domicile et devenus des aspects incontournables du paysage économique d’aujourd’hui.

Choisir de devenir livreur Uber Eats à Paris, c’est donc d’abord et avant tout profiter de cet élan et de cet engouement généralisés pour la livraison à domicile. Presque inexistant il y a seulement quelques années, ce service est aujourd’hui indispensable à la vie dans les grandes cités, mais aussi dans les villes de plus petite importance. Se lancer dans le business, c’est ainsi s’assurer du travail à profusion. Mais devenir livreur Uber Eats, c’est aussi se libérer du salariat qui enchaîne pour retrouver une certaine forme de liberté uniquement liée à l’entrepreneuriat. En optant pour cette voie émancipatrice, vous pourrez enfin choisir vos horaires, définir vos jours de congés et partir en vacances quand vous l’aurez décidé !

Bien penser les contours de son projet d’entreprise avant de se lancer

Cependant, avant de devenir livreur Uber Eats à Paris, il faudra comme toujours penser son projet dans les moindres détails. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’esprit d’entreprise ne se caractérise pas uniquement par la capacité à foncer pour atteindre ses buts. En effet, il est extrêmement important de savoir prendre son temps et écouter autour de soi. Le choix de la livraison à domicile peut être une source de revenus appréciable si l’on se consacre pleinement à la tâche, ou même un complément de revenu intéressant pour un jeune étudiant par exemple. Mais ce métier peut aussi impliquer des risques, notamment dans le dense trafic parisien et peut bien sûr occasionner de la fatigue. Sachez donc prendre conseil autour de vous avant de vous lancer.

Par ailleurs, devenir livreur Uber Eats peut servir différents objectifs. Comme dit précédemment, certains verront cette situation professionnelle comme temporaire. Pour combler un manque ponctuel, pour faire le lien entre deux postes salariés ou tout simplement pour gagner un peu d’argent pendant les vacances universitaires, le métier de livreur s’adapte à tous les besoins. Mais pour la plupart des livreurs, la vision qu’ils ont de leur profession se caractérise avant tout par le long terme. À ceux-là, on leur conseille vivement de se faire accompagner dès le départ par un expert du droit, comme ceux mis à disposition par les plateformes juridiques. Non seulement ils pourront vous expliquer comment créer une entreprise en ligne dans les meilleures conditions, mais aussi et surtout, ils vous donneront les clés de l’optimisation de business pour réussir et aller plus loin que tous les autres.

Le choix du statut juridique pour devenir livreur Uber Eats

Pour devenir livreur Uber Eats à Paris et partout ailleurs, il faudra obligatoirement créer son entreprise. En effet, ce modèle désormais décliné sous de multiples versions de l’uberisation a créé un nouveau statut de travailleur. Tout en étant connecté à des plateformes, les individus qui pédalent dans nos rues pour livrer nos repas chauds partout où nous le souhaitons sont tous des entrepreneurs. Ce qui implique donc de choisir avec à-propos son statut juridique pour pouvoir exercer son métier dans les meilleures conditions. C’est pour cela qu’il est important de se faire accompagner, car si le statut d’autoentrepreneur est bien sûr le plus choisi, il existe d’autres solutions qui peuvent s’avérer intéressantes dans certaines situations.

Le statut d’autoentrepreneur est pratique à plus d’un titre pour devenir livreur Uber Eats. D’abord parce que les démarches sont extrêmement simples. À l’aide d’une connexion et d’une simple carte d’identité, vous pouvez devenir entrepreneur en quelques clics. En outre, le statut est accessible à tous, même aux mineurs non émancipés, s’ils y sont autorisés par leurs représentants légaux, et aux étrangers s’ils sont ressortissants de l’Espace Économique Européen ou s’ils disposent d’un titre de séjour valide dans le cas contraire. Le statut est aussi très adapté aux étudiants qui cherchent un complément de revenus.

livreur Uber Eats à Paris

S’inscrire sur la plateforme Uber Eats et s’équiper en matériel

Si l’autoentrepreneuriat est le moyen le plus simple pour devenir livreur Uber Eats à Paris, ceux qui affichent des ambitions à plus long terme pourront choisir d’autres statuts. L’EURL peut par exemple être tout à fait adaptée pour poser les bases d’une société de livraison de colis qui commencera en partenariat avec Uber Eats mais pourra se développer par ailleurs. Quoi qu’il en soit, pour travailler avec la plateforme, il faudra s’y inscrire une fois que vous aurez choisi votre statut juridique. Pour cela, c’est très simple, il suffit de vous rendre sur leur site et de remplir un formulaire en ligne. On vous demandera ensuite de fournir un extrait Kbis de votre entreprise, une photo et une pièce d’identité. Sachez que toutes les plateformes, Amazon, Deliveroo ou encore Frichti imposent le même protocole.

Une fois ces démarches effectuées, sachez aussi qu’il vous faudra prendre en charge l’achat de votre équipement, car ni Uber Eats, ni aucune autre plateforme ne le font. Le smartphone est bien sûr l’outil indispensable pour identifier et accomplir vos courses. Tout comme le moyen de locomotion. Certains exerceront leur activité en scooter, sous conditions, mais la plupart opteront pour le vélo afin de maximiser leurs bénéfices. On rappelle que pour utiliser un vélo en toute sécurité à Paris, il faudra s’équiper d’accessoires indispensables comme une lumière ou un gilet jaune. Enfin, pensez au sac isotherme de bonne taille, indispensable pour livrer les plats dans les meilleures conditions.

La livraison de repas à domicile… et après ?

Devenir livreur Uber Eats est une formidable opportunité pour les jeunes d’aujourd’hui. La liberté laissée au travailleur de choisir ses horaires, d’opter ou non pour une course, de poser ses jours de congé quand il le souhaite constituent des avancées majeures, qui marqueront à coup sûr les futures grandes orientations du concept même de travail. Mais ce métier est aussi une profession difficile, exposée au risque d’accident et à la fureur des éléments. Ce n’est donc souvent qu’un premier pas.

L’entrepreneur avisé pourra tirer grand parti de cette expérience pour lancer ensuite sa propre entreprise de livraison par exemple. Mais pour cela, il sera nécessaire de passer à un autre statut que celui d’entrepreneur, il faudra aussi réaliser un business plan, obtenir des financements auprès des banques ou des investisseurs ou faire les meilleurs choix en matière d’options fiscales. Et pour cela, rien de plus nécessaire que de se faire accompagner par un expert juridique, pour bénéficier de conseils pertinents qui vous feront gagner du temps et de l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.