Accueil / Développement personnel, bien-être, coach / Le soutien psychologique : comment s’y prendre pour aider un proche ?
soutien psychologique

Le soutien psychologique : comment s’y prendre pour aider un proche ?

Lorsqu’une personne proche de vous se sent mal dans sa peau, il y a souvent des signes avant-coureurs qui laissent paraître son mal-être. La détresse psychologique s’extériorise de différentes manières chez chaque individu. Quoi qu’il en soit, il est important d’être empathique pour l’aider au mieux à travers cette mauvaise passe et s’en sortir plus fort.

Les signes qu’une personne a besoin de soutien psychologique

Une personne a besoin d’aide et de soutien sur le plan psychologique lorsqu’elle est stressée ou anxieuse comme vous pouvez le voir sur Mosaik. Cela survient souvent après un ou plusieurs événements qui peuvent l’inquiéter. Un individu a besoin de soutien psychologique lorsque son comportement n’est pas comme à son habitude. Il a changé et peut ne plus être reconnaissable.

La détresse psychologique peut être cognitive, physique, émotive et comportementale. Il peut avoir du mal à prendre des décisions, être facilement irritable, avoir des sautes d’humeur, être sujet à l’insomnie. D’autres signes peuvent également traduire un état d’anxiété, d’angoisse ou de dépression. Par exemple, la personne peut avoir une attitude rigide, une fatigue intense, de la passivité ou elle peut s’isoler.

soutien psychologique

Les attitudes à adopter pour soutenir psychologiquement un proche

Les gens ne se livrent pas toujours d’eux même lorsqu’ils ont un problème qui pèse sur leur mental. Il est donc important d’instaurer un climat de confiance pour qu’il puisse se livrer à vous.

Être attentif

Pour apporter votre aide et votre soutien à un proche en détresse psychologique, vous avez besoin d’ouvrir grand vos oreilles. C’est-à-dire qu’il faut être à l’écoute et savoir respecter ses silences et ses sentiments et les éventuelles incohérences qu’elle peut relater dans son discours.

En étant empathique, vous gagnerez sa confiance et l’encouragerez à se livrer à vous pour soulager son inquiétude et son désarroi.

Ouvrir le dialogue

Si vous remarquez un changement d’attitude de la part de l’un de vos proches, il ne faut pas hésiter à engager le dialogue. Faites-lui part de vos inquiétudes de sorte qu’il puisse se convaincre que vous êtes prêt à l’écouter et à l’aider à trouver une solution. Si par la suite, il ne souhaite pas vous faire part de ses soucis, n’insistez pas. En revanche, vous pouvez lui rappeler une dernière fois que vous êtes prêt à l’aider une fois qu’il se sent prêt à partager son problème.

Être ouvert d’esprit et neutre

Les confidences que peut vous faire un proche peuvent vous bousculer ou vous étonner. Toutefois, pour ne pas couper court au dialogue et à sa confidence, il est important de savoir rester neutre. Vous devez rester calme et ne pas porter de jugement sur ses révélations pour qu’il puisse se sentir soutenu quoiqu’il en advienne.

Briser l’isolement et la solitude

Une personne qui a l’habitude de s’isoler lorsqu’il est stressé ou angoissé a tendance à s’isoler du monde qui l’entoure. Cette attitude peut parfois créer ou accentuer la détresse psychologique. Aujourd’hui, les préjugés envers les personnes sujettes à des problèmes mentaux sont encore très présents. En venant en aide à vos proches, vous les aidez à effectuer un premier pas vers la guérison.

Un professionnel pour un soutien psychologique adapté

Vous pouvez prodiguer des conseils à vos proches lorsqu’ils sont stressés ou angoissés. En revanche, rien ne remplace l’aide et l’accompagnement d’un professionnel en psychologie.

Une personne en difficulté psychologique a besoin d’un expert de santé habitué à venir en aide aux personnes ayant des problèmes comme  un trouble anxieux, une anxiété sociale et une agoraphobie. Il est bien placé pour l’apprendre à gérer ses pensées et gérer ses émotions. Votre rôle consiste donc à le convaincre de se faire aider en commençons avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.