Accueil / Travaux, aménagement et bricolage / Comment faire évacuer les gravats d’un chantier ?
Comment faire évacuer les gravats d'un chantier ?

Comment faire évacuer les gravats d’un chantier ?

Sur tout chantier, il est indispensable de savoir évacuer les nombreux détritus. Le début de la construction est la période produisant plus de gravats. Mais les phases suivant le grand œuvre produisent également un volume non-négligeable de déchets. Dans cet article, nous vous parlons des moyens votre disposition pour se débarrasser des gravats dans un chantier. Si vous n’êtes pas un professionnel du BTP, le mieux reste de recourir aux services d’une entreprise spécialiste de ce type de tâche afin de réduire au maximum les risques d’accident et de toute sorte de danger pouvant en découler.

Que représentent ces déchets ?

D’une part, il faut noter la définition du terme gravats. Ce dernier désigne tout ou partie des débris provenant d’une opération de démolition. D’autre part, il est intéressant de visualiser le volume colossal de gravats. Chaque année en France, ce sont 40 millions de tonnes qui sont générés par les chantiers. Cela se fait tant dans des chantiers de construction que dans ceux de démolition ou dans ceux relevant de la rénovation.

Les principales catégories de gravats

Le spécialiste de l’enlèvement big bag gravats explique sur son site Web quelles sont les différentes catégories de gravats. D’abord, il y a ceux qualifiés d’inertes. Des rébus de construction tels que les briques de terre, de ciment, les morceaux de verre et les mottes de terre appartiennent à cette catégorie. Ensuite, il y a les gravats classés « non-dangereux ». Il s’agit souvent des matières naturelles telles que le bois. Tous les résidus de métal sont aussi classés dans cette catégorie. Enfin, il y a les gravats réputés « dangereux ». Il s’agit de toutes les substances « actives » à manipuler avec beaucoup de précautions. C’est-à-dire qui sont chimiquement actives et qui peuvent donc causer une pollution de la même nature. Identifier ces différentes catégories de déchets est important, car cela permet de savoir lesquels doivent être simplement recyclés après un tri sommaire et lesquels doivent être envoyés dans des centres de traitement.

Quelques précautions à prendre sur un chantier

En termes de gestion des déchets solides, les normes actuelles vous imposent de ne pas vous débarrasser de vos déchets où et quand vous le voulez. Par conséquent, avant de commencer des travaux de bricolage ou de maçonnerie, il est prudent de localiser la déchèterie la plus proche de votre chantier. Il est également important de définir un mode d’évacuation des déchets en amont. Il va de soi que vous ne devrez pas gérer ces aspects si les travaux sont réalisés par un professionnel. 

Quelques techniques d’évacuation

D’une part, il y a une technique que vous avez déjà vue pendant que vous vous déplacez dans les rues : celle des sacs. L’idée est de récolter manuellement les gravats. Il ne reste plus qu’à transporter un à un les sacs remplis. Cette méthode a l’avantage d’être facile à mettre en œuvre. D’autre part, il y a le système de goulotte. Cette dernière est une espèce de gros entonnoir qui permet aux déchets de descendre en toute sécurité vers une benne se trouvant au niveau du sol. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *