Accueil / Assurance, assistance et mutuelle / Assurance auto : pourquoi choisir une formule au kilomètre ?
assurance auto

Assurance auto : pourquoi choisir une formule au kilomètre ?

L’assurance auto est obligatoire pour circuler librement et en toute sécurité sur les routes européennes. Il existe cependant une alternative au contrat classique : l’assurance au kilomètre !

Un contrat d’assurance auto sur mesure

L’assurance auto au kilomètre fonctionne sur la base d’un mécanisme simple. L’assureur estime la distance à parcourir par l’assuré en un an et calcule une prime annuelle pour le contrat. Il s’engage ensuite à ajuster le montant de la cotisation en fonction du nombre de kilomètres réellement parcourus à la fin de cette période.

Contrairement à l’assurance voiture traditionnelle, un tarif forfaitaire s’applique au bénéficiaire du contrat au kilomètre. Autrement dit, ce dernier ne paye aucun supplément pour la distance additionnelle qu’il parcourt à partir d’un seuil fixé par son assureur. Dans le même ordre d’idées, il récupère une partie de sa prime d’assurance quand il roule beaucoup moins que prévu.

formule kilomètre

Les mêmes garanties que pour une assurance voiture classique

En souscrivant une assurance auto au kilomètre, les conducteurs bénéficient de garanties semblables à celles d’un contrat traditionnel. Les formules proposées par les compagnies d’assurance sont également les mêmes. Ainsi, ils peuvent souscrire une assurance :

  • au tiers ;
  • au tiers plus ou ;
  • tous risques.

Les garanties couvrent les dommages causés au tiers, les dégâts causés à la voiture indépendamment du conducteur ou tous les dommages selon la formule choisie.

Certains assureurs proposent aussi de combiner la couverture au kilomètre à d’autres polices d’assurance comme la protection juridique et l’assurance au conducteur pour choisir une assurance auto adaptée à chaque profil.

Un coût avantageux pour une couverture complète

Même si la prime de l’assurance auto au kilomètre est essentiellement basée sur la distance parcourue par le conducteur, son calcul repose sur d’autres critères. Les assureurs tiennent compte de la marque, du modèle, de la puissance fiscale ou encore du type de motorisation du véhicule à couvrir.

L’âge, la situation professionnelle et les antécédents au volant sont quelques-uns des critères liés au conducteur. Enfin, le coût de l’assurance au kilomètre dépend de la stratégie commerciale de chaque compagnie d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *