Accueil / Assurance, assistance et mutuelle / Qu’est-ce qu’une assurance loyers impayés ?
assurance-loyer

Qu’est-ce qu’une assurance loyers impayés ?

Si vous possédez un bien immobilier et que vous envisagez de le mettre en location, vous avez peut-être envisagé la possibilité que votre locataire ait des difficultés à payer son loyer mensuel. Si vous voulez savoir comment vous assurer de récupérer votre argent, poursuivez votre lecture car vous serez intéressé de connaître l’assurance loyers impayés. Jetons-y un coup d’œil.

A savoir sur une assurance loyers impayés ?

C’est donc l’un des moyens d’assurer la perception des loyers. Sa popularité croissante ces dernières années a conduit de plus en plus de compagnies d’assurance à proposer ce type d’assurance et chacune d’entre elles offre une couverture différente, même s’il est vrai que l’objectif est toujours de protéger le propriétaire au cas où le locataire ne paie pas à échéance. On peut donc dire que grâce à l’assurance contre le non-paiement des loyers, le propriétaire peut louer le bien en toute sécurité.

L’assurance contre le non-paiement du loyer, comment cela fonctionne-t-il ?

L’assurance contre le non-paiement du loyer est une offre qui protège le propriétaire contre d’éventuels locataires défaillants en couvrant, entre autres, le paiement mensuel du loyer jusqu’à un nombre maximal de mois établi dans le contrat. En plus de cette couverture principale, elle offre d’autres garanties qui assurent la protection de l’ensemble du loyer. Pour cette raison, il est défini comme un complément parfait pour les propriétaires. L’objectif de l’assurance locataire est de prévenir la situation de non-paiement, de résoudre les problèmes qui en découlent et de compenser les dommages et les pertes économiques qui en découlent.

assurance-loyers-impayes

Que couvre l’assurance contre le non-paiement du loyer ?

  • Paiement du loyer mensuel en cas de non-paiement.
  • Défense juridique avec des avocats experts du secteur.
  • Action d’expulsion pour récupérer le bien et réclamer le loyer.
  • Réclamation pour des dommages non contractuels causés par des tiers.
  • Défense subsidiaire de la responsabilité civile.
  • Réclamation de dommages ou de dégâts matériels causés par le locataire.
  • Gestion des documents juridiques.
  • Gestion des changements d’approvisionnement.
  • Compensation pour le non-paiement des services publics.
  • Indemnisation de la perte de loyer due à l’inhabitabilité du bien.
  • Compensation pour les frais de nettoyage de la propriété.

C’est la couverture principale. Lorsque le non-paiement survient et que la réclamation est signalée, la société entame les procédures nécessaires pour payer le loyer impayé.

Combien coûte l’assurance ?

Il existe de nombreuses assurances contre le défaut de paiement du loyer sur le marché, car toutes les grandes compagnies d’assurance en ont généralement une. Comme vous pouvez l’imaginer, le prix de l’assurance locataire dépend en grande partie de plusieurs facteurs :

  • Le montant du loyer
  • La couverture qu’ils offrent
  • La qualité du service
  • etc

Qui paie l’assurance contre le non-paiement du loyer ?

Normalement, le locataire, c’est-à-dire le propriétaire du bien, paie l’assurance contre le non-paiement du loyer. Toutefois, cela dépend de l’accord entre le propriétaire et le locataire. Le propriétaire ne peut pas obliger le locataire à souscrire une assurance locative, mais il peut l’exiger comme condition de la location. On a tendance à confondre l’assurance contre le défaut de paiement du loyer avec la caution ou la garantie que certains propriétaires demandent au locataire de fournir pour s’assurer qu’il dispose de la somme minimale pour payer un an de loyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *