Accueil / Santé, médecine et paramédical / 2 choses à savoir sur les défibrillateurs

2 choses à savoir sur les défibrillateurs

Matériel indispensable pour les soins de premiers secours, les défibrillateurs peuvent sauver des vies lorsqu’ils sont bien utilisés. Parce qu’il est important de bien connaître l’appareil et les gestes qui optimisent sa fonction, nous partageons avec vous dans cet article deux choses importantes à savoir avant de louer, ou d’utiliser un défibrillateur. 

Comment choisir un défibrillateur ?

En fonction de l’utilisation que vous prévoyez de faire de votre appareil, vous ne vous procurerez pas la même machine. Vous devrez vous poser les questions suivantes : sera-t-il placé à l’intérieur d’un bâtiment accueillant du public, ou dans la rue ? A quelle hauteur le suspendre pour qu’il soit accessible par le plus grand nombre ? 

Avant de choisir un fabricant, renseignez-vous sur son expertise dans le domaine du milieu hospitalier. Le défibrillateur étant un dispositif médical, n’importe quelle société ne peut pas s’autoproclamer vendeuse de défibrillateur du jour au lendemain. Évidemment, si vous tombez sur une marque d’appareils utilisée par les hôpitaux, vous pouvez être sûr que vous aurez un appareil fiable. 

En fonction de ces premiers critères, peut-être, voyez-vous apparaître des caractéristiques dont il faudra que votre appareil soit absolument pourvu. Dans ce cas, n’hésitez pas et consultez les spécifications techniques des appareils qui retiennent votre attention. 

Les gestes qu’il faut connaître

Avant d’utiliser un appareil, il faut être sûr que la « victime » a vraiment besoin d’être secourue. Dans le cas d’un défibrillateur, le doute est facile à éradiquer : il suffit de s’assurer de l’absence de battements de cœur. Quand cela survient, le corps n’assure plus la circulation sanguine, ce qui signifie que les organes vitaux ne sont plus alimentés en oxygène. 

Le premier des réflexes à avoir est de se montrer rapide. En effet, au-delà de quatre minutes d’arrêt cardiaque, de lourdes séquelles peuvent apparaître et endommager le corps de façon irréversible. 

Une autre bonne pratique consiste à se former, pour être apte à intervenir en cas de besoin. Les formations permettent d’apprendre à reconnaître les arrêts cardiaques, et à utiliser correctement un défibrillateur, quelle que soit sa marque. 

Vous trouverez facilement sur le web des organismes très compétents pour vous former.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *