Accueil / Cuisine, gastronomie et boisson / Le beurre : votre partenaire santé

Le beurre : votre partenaire santé

Cru, fin, extra-fin, pasteurisé, de baratte, allégé, doux, salé, demi-sel, à la pointe de sel, aromatisé ou encore d’appellation d’origine contrôlée, le beurre est une institution à la française à l’image de son homologue le croissant. Gourmand, onctueux et généreux, c’est un véritable amour qu’on lui voue (en tant que français, nous en sommes les plus gros consommateurs au monde !). Du petit déjeuner au dîner, le beurre a de quoi émoustiller les papilles, quelles que soient les recettes Paysan Breton choisies. Mais voilà, si sa recette est la même depuis des siècles (agitation de crème de lait pour séparer le petit lait des matières grasses) le beurre n’a pas toujours la côte. Cet aliment de base de la cuisine à la française est un aliment calorique. S’il nous faut en consommer avec modération (aux alentours de 10 grammes par jour), sa consommation est aussi essentielle pour assurer une alimentation riche, équilibrée et saine. Gros plan sur le beurre, ses atouts, sa conservation.

Le beurre, c’est quoi ?

Le beurre est une matière grasse obtenue après le barattage de la crème de lait, en général du lait de vache. Commercialisé sous sa forme solide, il est de couleur jaune pâle. Il contient des matières grasses, de l’eau, de la caséine, du lactose, des sels minéraux et vitamines (D, A, calcium, potassium, phosphore, sodium) mais aussi des fibres. Le beurre n’est pas à confondre avec la margarine, cette dernière étant constituée de matières grasses végétales.

Le beurre, quels atouts nutritionnels ?

Bien que le beurre soit essentiellement constitué de gras (aux alentours de 80%), il n’en reste pas moins que la présence de minéraux et de vitamines joue un rôle dans plusieurs fonctions de l’organisme. De par la présence de ces éléments, le beurre participe alors à la croissance des os et des dents et protège des infections. Le beurre c’est aussi l’une des astuces pour avoir une peau saine et belle. Le beurre favorise également l’assimilation et la fixation du calcium sur les os sans oublier son rôle antioxydant et le fait qu’il contribue à une bonne vision. Pour autant, pour que le beurre soit un allié nutritionnel, il est conseillé de le consommer cru, les nutriments qu’il renferme se dégradant lors de la cuisson.

Les beurres, comment les conserver ?

Si le choix du beurre dépend de son utilisation, des goûts et des envies de chacun, il n’en reste pas moins que tous les beurres se conservent de la même façon. Le beurre est une matière sensible à l’oxygène c’est pourquoi il devient rance lorsqu’on l’y laisse trop longtemps. Il est également sensible aux rayons ultra-violets et à la chaleur. Pour conserver le beurre, rien de tel que de le conserver dans un réfrigérateur bien rangé. L’idéal est de le placer dans un emballage en verre hermétiquement fermé pour éviter qu’il ne prenne les odeurs des aliments qui s’y trouvent. La température ne doit pas excéder 4°C pour le beurre. Le beurre se conserve aussi au congélateur un an à -18°C. Pour le consommer, il suffira de le décongeler au réfrigérateur pendant six heures environ et le consommer dans un délai de trois semaines tout au plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *