Accueil / Education, formation et emploi / Fiche métier : Qu’est-ce qu’un manager de transition

Fiche métier : Qu’est-ce qu’un manager de transition

Pour bénéficier d’un accompagnement pour un projet ponctuel ou un changement d’envergure, les entreprises font souvent appel à un manager de transition. Son objectif étant de s’assurer de l’amélioration de l’efficacité, même si l’organisation est dans une situation complexe.

Quelles sont les missions d’un manager de transition ?

Souvent considéré comme un spécialiste à qui faire appel en cas de crise, le manager de transition peut également accompagner une entreprise lors d’une grande transformation. Il peut intervenir pour aider une entreprise à : acquérir ou fusionner avec une autre organisation, réduire ses coûts, gérer une crise, se restructurer ou mettre en œuvre un PSE.

Il aura à assumer le rôle d’un dirigeant ou d’un manager, tout le long de la durée d’une mission. Celle-ci peut s’effectuer à temps plein, à temps partagé ou à temps partiel. La durée de l’accompagnement par un manager de transition est comprise généralement entre 3 mois et 2 ans, en fonction de l’ampleur du projet. Cette fonction est occupée par des professionnels ayant une grande expérience dans des postes à responsabilités techniques ou managériales. Pour trouver un professionnel expérimenté, visitez le site internet de Wayden pour découvrir ses services en management de transition.

Quelles sont les compétences d’un manager de transition ?

Pour exercer le poste de manager de transition, il est requis d’avoir au minimum 15 ans d’expérience. Un parcours au cours duquel vous devez acquérir certaines compétences et qualités, requises à l’exercice de cette fonction. Il est attendu d’un manager de transition d’avoir :

  • Du leadership : pour pouvoir mobiliser et motiver les équipes. Mais également les mener à une prise de conscience des enjeux de la transition en cours ;
  • De l’écoute et de la communication : il s’agit de qualités indispensables pour comprendre les réels besoins des entreprises qui font appel à lui, pour ensuite communiquer efficacement sur la situation ;
  • Une capacité d’adaptation : pour être rapidement opérationnel et pouvoir adhérer aux valeurs de l’entreprise. Au besoin, apporter des changements à sa stratégie technique ou managérial de départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *