Accueil / Business, B2B et vente aux professionnel / Comment optimiser la taxe foncière de ses locaux professionnels ?

Comment optimiser la taxe foncière de ses locaux professionnels ?

Savez-vous que plus d’un tiers des immeubles font l’objet d’une surtaxe de leur fiscalité locale ? Si votre entreprise possède des actifs immobiliers qui sont soumis à la valeur locative cadastrale et à la taxe foncière, il est temps pour vous de prendre des mesures afin d’optimiser en toute légalité les impôts locaux qu’elle acquitte. Voici comment faire. 

Simulez le montant de votre taxe foncière 

Avant de vous lancer dans une étude minutieuse des abattements et exonérations auxquels vous pouvez prétendre, calculez avec un simulateur de taxe foncière le montant estimé de votre fiscalité locale, et comparez-le avec votre avis d’imposition. Pour obtenir une estimation fiable, il est indispensable d’indiquer des informations fiables sur le bâtiment, comme son année de construction, son état et la nature de l’occupant. 

Cette simulation va vous aider à évaluer la différence entre le montant payé et le montant simulé de la taxe. Même en l’absence d’écart entre le réel et le simulé, gardez espoir. Il est fort possible que certains avantages fiscaux n’aient pas été pris en compte. 

Listez tous les abattements et exonérations qui s’appliquent à vos actifs

En matière d’optimisation fiscale, les exonérations et abattements sont des alliés naturels. Selon l’activité exercée, la localisation de vos actifs immobiliers ou l’âge de l’entreprise, le montant de la cotisation foncière des entreprises (CFE) varie énormément. Pour un entrepreneur néophyte en fiscalité, il n’est toutefois pas aisé de décrypter les conditions d’application des exonérations permanentes et temporaires à la CFE.

Faites auditer votre fiscalité locale

Plutôt que de partir seul à la chasse à la surimposition, faites réaliser une étude de votre taxe foncière par des experts de la fiscalité locale. Pour ce faire, un fiscaliste étudie votre avis d’imposition et s’assure que tous les dégrèvements auxquels vous avez droit sont bien appliqués. 

Ce travail d’analyse de votre fiscalité foncière vous permettra de sécuriser les coûts de votre parc immobilier de votre entreprise tout en dégageant d’éventuelles ressources financières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *