Accueil / Travaux, aménagement et bricolage / Rénover un ancien meuble en bois : 3 conseils pratiques de rénovation
Rénover meuble en bois

Rénover un ancien meuble en bois : 3 conseils pratiques de rénovation

Un meuble utilitaire ou décoratif vieilli possède une touche d’originalité et d’authenticité surtout lorsqu’il est bien rénové. Être un bon bricoleur n’est pas suffisant, il faut également savoir travailler le bois pour réussir à réaliser cette combinaison de rénovation et d’apport de style. Trouvez ici quelques conseils utiles pour vous aider à mieux réaliser cette mission qui consiste à remettre sur pieds vos meubles vieillis !

Quels sont les outils indispensables pour récupérer un meuble en bois vieilli ?

Récupérer un meuble en bois en vieilli n’est pas une tâche aisée puisque cette mission recommande l’utilisation de plusieurs outils spécifique : pâte à bois, morue pour peinture, papiers verres (grain fin et gros grain), etc. Il faut noter qu’avant de se lancer dans le projet de restauration, il est judicieux de savoir s’il en vaut la peine. Il est donc essentiel de bien choisir le meuble à rénover.

Un compresseur ou un décapeur thermique pour un bon décapage

Le décapage est une mission importante pour récupérer un meuble en bois vieilli avec succès. Cette tâche consiste à enlever toutes traces de cire qui servent de revêtement pour le meuble, c’est-à-dire qu’il faut le dépouiller de son ancienne protection pour que la nouvelle puisse s’adhérer parfaitement à sa surface.

C’est une mission plus cruciale puisqu’un bois infecté de parasites ne résiste pas à l’enlèvement de la cire à cause de sa texture qui devient trop fragile. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il convient de bien identifier le meuble à rénover. Un ponçage avec du papier verre n’est pas souvent suffisant, il est parfois nécessaire de faire usage d’un décapant spécial. À savoir que cette première étape de rénovation d’un bien en bois détermine la réussite ou l’échec du projet selon les professionnels en bois de Naudin Parquets Courbevoie, il faut donc savoir identifier les meubles qui sont récupérables et qui ne le sont plus.

Pour la rénovation d’un parquet, il est beaucoup plus judicieux de confier la tâche à un artisan spécialisé comme Naudin Parquets Courbevoie.

Un papier verre ou une paille de fer pour enlever les traces désagréables

Pour enlever les tâches qui persistent sur le meuble, il est essentiel d’utiliser un ponçage avec du papier verre à grain fin. Il est envisageable d’improviser avec de la paille de fer à défaut de ces outils. Il faut cependant être plus prudent en n’appuyant pas trop fort lors du ponçage pour qu’il n’y ait aucune marque profonde sur le meuble.

Le bois est un matériau fragile surtout lorsque des parasites s’y trouvent refuge, c’est pour cela qu’un traitement spécial doit être réalisé après le ponçage. En absence de produits spécifiques pour le traiter, il est essentiel de demander à un spécialiste. Découvrir les avis clients sur Naudin Parquets, spécialiste en rénovation de parquet.

Papier verre pour enlever les traces désagréables

La colle à bois et pâte à bois pour recoller les morceaux détachés

La colle permet de remettre en place toutes les parties qui se sont détachées lors de l’opération de remise à l’état brut. La pâte à bois permet de combler les fentes et les pièces manquantes du meuble.

Pour son application, l’utilisation d’une spatule est vivement conseillée, cela permet de donner à la pâte à bois la forme souhaitée avec une telle facilité. Si une grande partie ne peut pas être reconstituée par une pâte à bois, il est plus judicieux de se tourner vers une solution adaptée : le mastic.

Une fois que le mastic et la pâte à bois se sont séchés, il est essentiel de passer à la finition en vernissant ou en enduisant le meuble en bois avec de la peinture. Avec l’aide d’un professionnel, il est envisageable d’apporter une touche décorative même pour un meuble en bois vieilli.

Pour les petits travaux de remise en état

Si les travaux ne sont que superficiels, il suffit d’un appareil de ponçage et d’un bon vernis pour remettre un meuble sur pied. Pour ce faire, le professionnel ponce le meuble et vise à ce que sa surface ne comporte aucune marque.

Dans de rares cas où le ponçage n’est pas suffisant pour enlever les traces indélébiles, il peut utiliser d’autres produits spéciaux pour meubles cirés. C’est une fois que les taches sont parties qu’il procède au vernissage et séchage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *