Accueil / Santé, médecine et paramédical / Lumière bleue le soir : Quels sont les risques ?
lumière bleue le soir

Lumière bleue le soir : Quels sont les risques ?

Comme la majorité des Français, il est probable que vous utilisez constamment votre smartphone pour trouver des solutions sur google à chacun de vos petits problèmes quotidiens. Ou que vous passiez plusieurs heures devant la télévision après votre journée de travail. Ou que vous travaillez devant les ordinateurs 5 jours sur 7 voir plus. Et vous êtes donc surement soumis à la lumière anti-lumière bleue le soir.

La lumière bleue peut désynchroniser l’horloge interne

Les études montrent que 78% d’entre nous prennent maintenant leur téléphone la nuit et passent une bonne partie de leur temps sur leurs appareils avant de nous coucher.
Il y a un problème sous-jacent à cela : la nuit, la lumière artificielle, appelée plus communément lumière bleue peut désynchroniser l’horloge interne de notre corps, mais toutes les couleurs de la lumière n’ont pas le même effet sur nous. En particulier, les longueurs d’onde bleues, perçues comme une lumière blanche brillante, sont celles qui perturbent le plus nos nuits.

Recevoir de la lumière bleue du soleil pendant la journée nous aide à rester vigilants et concentrés, nous permettant d’être performants et de garder le moral. Le problème est que les écrans de tous nos appareils électroniques préférés émettent de grandes quantités de lumière bleue augmentant notre exposition après le coucher du soleil.

Le couché du soleil indique au corps qu’il est temps de s’endormir, ce qui permet au cerveau de commencer à sécréter la mélatonine, une hormone secrétée naturellement. A moins que vous ne portiez des lunettes anti lumière bleue, le problème spécifique des longueurs d’onde bleues la nuit est qu’elles perturbent le plus la production de mélatonine, ce qui rend plus difficile de s’endormir et d’obtenir un sommeil de bonne qualité une fois fatigué.

fatigue occulaire

Comme notre corps ne reçoit pas les signaux appropriés indiquant qu’il est temps de commencer à se sentir fatigué et à s’endormir, il peut en résulter de graves répercussions sur notre santé, non seulement d’un sommeil de mauvaise qualité, mais également d’un déficit en mélatonine. C’est à ce moment-là que l’on parle de risque quant à la lumière bleue le soir. En savoir plus sur les troubles du sommeil.

Des études ont établi un lien entre la suppression de la mélatonine la nuit et un vaste panel de problèmes de santé, notamment

  • le syndrome métabolique
  • l’obésité
  • la dépression
  • Parfois même le cancer.

 

De plus, des changements dans nos habitudes de sommeil peuvent perturber le rythme circadien de notre corps, qui est notre horloge biologique naturelle. La perturbation du rythme circadien peut être extrêmement préjudiciable au corps, car elle contrôle non seulement notre état de veille, mais également diverses horloges internes du corps qui dictent le fonctionnement de nos organes.

De plus en plus de scientifiques commencent maintenant à se rendre compte que l’exposition à une lumière vive le soir pourrait être plus nocive qu’on ne le pensait à l’origine. Des chercheurs ont examinés 20 études portant sur plus de 125 000 enfants âgés de 14 ans en moyenne. Les chercheurs ont découvert que les enfants et les adolescents qui utilisent un téléphone portable ou une tablette au coucher ont plus de deux fois plus de risques de ne pas dormir assez longtemps.

Le danger de la lumière bleue le soir

Regarder un écran après la tombée de la nuit empêche vous empêche de dormir suffisamment, ce qui peut avoir de nombreuses répercussions sur la santé. Le problème est causé par les écrans émettant d’énormes quantités de lumière bleue ; d’autant plus aujourd’hui où tout est fait pour avoir une plus grande profondeur de couleur pour une expérience plus immersive.

la lumière bleue le soir
https://www.carinna.fr

L’exposition à la lumière bleue supprime la production de mélatonine, comme nous l’avons vu ci-dessus. Les cellules ganglionnaires de la rétine stimulées par la longueur d’onde de la lumière bleue incitent le corps à penser qu’il fait jour en envoyant un signal nerveux à l’hypothalamus situé dans le cerveau.

Dans l’hypothalamus, le signal est capté par les noyaux suprachiasmatiques (NSC). Le SCN a produit des signaux qui gèrent nos cycles quotidiens de sommeil et de veille . Ces signaux font que la glande pinéale cesse de sécréter la mélatonine, une hormone sécrétée par le corp humain.

la lumière bleue le soir

La mélatonine, notre initiateur naturel du sommeil

En supprimant la production de mélatonine, il est plus difficile de s’endormir et d’obtenir une bonne qualité de sommeil une fois que vous vous assoupissez.

La recherche montre que l’exposition à la lumière bleue après la tombée de la nuit contribue directement à des problèmes de santé mentale et corporelle, notamment:

  • Dépression
  • Manque de concentration
  • Chute de libido
  • Cataractes
  • Diabète
  • La fertilité
  • Maladie cardiaque
  • Obésité

En bref, une mauvaise nuit entraîne une privation de sommeil qui affecte le corps et le cerveau, ce qui peut entraîner des complications pour la santé et réduire ainsi votre espérance de vie.

Comment se protéger de la lumière bleue le soir ?

  • La chose qui paraît la plus simple, et pourtant la plus compliquée à réaliser… Est de limiter l’utilisation des téléphones, tablettes et ordinateurs portables 2 heures avant d’aller au lit.
  • Installer et activer des applications de contrôle de la lumière bleue – Sur iPhone: Activez Night Shift, Sur android: Installez Twilight
  • Portez des lunettes anti-lumière bleue. Vous pouvez en trouver notamment chez le lunetier Œil-Bleu.
  • Tenez l’appareil à au moins 12 centimètres de vos yeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *