Accueil / Hi-tech, informatique et technologie / Que retenir de l’assemblage de circuits imprimés avec une imprimante 3D ?
circuits imprimés

Que retenir de l’assemblage de circuits imprimés avec une imprimante 3D ?

Très évolutive, l’électronique fait désormais partie intégrante de nos routines quotidiennes. De nombreuses cartes sont conçues chaque jour pour pallier des problèmes divers. Que ce soit pour une commande de télévision, un ordinateur ou un téléphone portable, ces cartes jouent un rôle déterminant pour un bon fonctionnement. Cependant, leur conception n’a rien d’anodin même à l’aide d’une imprimante 3D. Découvrez tout sur l’assemblage de circuits imprimés à l’aide d’une imprimante 3D.

Qu’est-ce qu’une carte électronique ?

Encore appelée circuit imprimé ou print circuit board en anglais (PCB), une carte électronique est une plaque qui permet de maintenir et de relier électriquement un groupe de composants électroniques dans le but d’en faire un circuit plus ou moins complexe.

Sa fabrication consiste à assembler des circuits imprimés ou de plusieurs petites couches de cuivre fines séparés par des isolants. À l’aide d’un procédé chimique, ces couches de cuivre vont être posées de manière à obtenir des pastilles. Le circuit imprimé devra être alors recouvert d’une couche de vernis coloré qui le protégera ainsi que les pistes des courts-circuits et de l’oxydation. Les pastilles vont être percées par la suite afin d’assurer une liaison électrique soit au sein des différentes couches de cuivres fins assemblés, soit à travers les différents éléments soudés qui composent le circuit. Il faut noter que cette méthode de conception se fait à l’aide d’un fer à souder. Pour en savoir plus, cliquez ici.

imprimante 3D

Quel est l’impact de l’imprimante 3D ?

L’avènement des imprimantes 3D a augmenté de façon considérable les possibilités en matière de réalisation de produits. La révolution apportée par cette technologie vous permet de matérialiser toute sorte d’imagination, même quand il s’agit de circuit imprimé. Le prototypage est ainsi désormais rendu rapide. Cependant, seule une élite de fabricants de cartes électroniques parvient à le faire. Quoiqu’elle allège le travail, cette méthode de conception nécessite certaines expertises et quelques aptitudes professionnelles.

En quoi consiste la réalisation d’une carte électronique avec l’impression 3D ?

L’impression 3D d’un circuit imprimé nécessite l’usage de certains logiciels performant ainsi que des outils de modélisation et des outils de conception assistée par l’ordinateur (CAO) ultra précis. Pour un résultat efficace, vous allez avoir besoin d’une compilation de conception qui permet d’avoir une définition précise ainsi que la visualisation détaillée de chaque élément du circuit imprimé, sans oublier les composants, les pistes de surfaces et les formes uniques de cartes comme Altium Designer. Il faut noter qu’Altium Designer est un progiciel de conception de PCB qui détient les meilleurs outils de CAO adaptable à l’impression 3D de votre circuit imprimé. Il permet donc d’intégrer vos outils de conception en une seule interface.

Pour ce faire, vous devez créer une image d’inversion des pistes conductrices sur la plaque de votre circuit puis y graver les pistes à l’aide d’une plaque de fibre de verre cuivré. Afin de retirer prudemment les gravures de cuivres inutilisés, une combinaison entre les fonctionnalités de commande numérique par ordinateur (CNM) d’une imprimante 3D et une diode laser sera suffisante. Le logiciel de conception de PCB qui devra être utilisé doit générer des informations CNC 2D ou 3D à l’imprimante en fonction de votre configuration. N’oubliez surtout pas de privilégier des logiciels de PCB vous permettant d’utiliser des techniques soustractives ou additives pour la fabrication de vos cartes électroniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *