Accueil / Animal et élevage, nature et agriculture / Éloigner les parasites qui piquent les animaux avec des méthodes naturelles

Éloigner les parasites qui piquent les animaux avec des méthodes naturelles

Les parasites peuvent être embêtants aussi bien pour les animaux que les humains puisqu’ils peuvent être à l’origine de certaines maladies, notamment chez les chiens et les chats. Tiques, punaises, puces et aoûtats sont de petits insectes qui peuvent faire du mal à nos animaux de compagnie et qui envahissent la maison et le jardin lorsque la chaleur arrive. Pour ne pas que les animaux (et même les hommes !) soient victimes des piqûres de ces petits insectes nuisibles, vous devez prendre les mesures qui s’imposent. Vous avez le choix entre des solutions chimiques ou naturelles, mais la seconde option est celle qui présente le moins de danger pour nos amis poilus. Zoom sur quelques astuces naturelles pour éloigner les parasites des animaux.

Vaincre les puces naturellement

La puce est un parasite qui peut être particulièrement difficile à vaincre, car elle pond jusqu’à 2000 œufs par jour lorsqu’elle est bien nourrie, et que ces œufs peuvent survivre jusqu’à 10 jours avant d’éclore. Un chien ou un chat qui a des puces dans son pelage se reconnaît facilement puisqu’il se gratte et se lèche souvent au niveau des flancs, du ventre et de la croupe. Les animaux peuvent aussi développer une allergie aux piqûres de cet insecte et puisque ce dernier est porteur du ténia, le chat ou le chien peut aussi être contaminé s’il avale une puce.

Les maladies causées par la piqûre des puces chez les animaux

La piqûre des puces peut entraîner des lésions par petites croûtes appelées dermatite miliaire sur le dos et le cou du chat. Une dépilation importante appelée alopécie extensive féline et des plaies peuvent aussi apparaître à cause de la réaction allergique.

Chez le chien, c’est au niveau du triangle dorso-lombaire que les lésions peuvent apparaître à cause des piqûres. Du fait du grattage et des mordillements, les poils de l’animal peuvent aussi tomber, tandis que des petits boutons et excoriations ainsi que des plaies douloureuses appelées dermatite pyotraumatique peuvent apparaître chez les chiens à poils complets.

Quelle prévention naturelle utiliser ?

Vous pouvez trouver un anti-puces naturel sous forme de comprimé dans les boutiques spécialisées, et qui convient pour prévenir l’infestation par les puces chez le chat et le chien.

chien puces anti-puces

Puisque le chien est moins sensible aux huiles essentielles que le chat, vous pouvez diluer des huiles essentielles de Tea-tree, Géranium rosat, lavande, Litsée citronnée, Cèdre de l’Atlas ou clous de girofle dans son shampoing. Les puces ne supporteront pas de rester dans son pelage après un tel traitement.

Pour ce qui est du chat qui ne supporte pas les huiles essentielles, préférez les hydrolats à base de Cèdre de l’Atlas, lavande, Genévrier, Pin Douglas, etc. que vous vaporiserez sur son coussin. Vous pouvez aussi faire sa toilette avec son shampoing habituel dans lequel vous aurez dilué un peu d’huile végétale de Neem et d’Andiroba.

Enfin, il est important de noter que le meilleur moyen de se débarrasser complètement des parasites est de traiter aussi intensivement l’environnement où les animaux se trouvent et donc, la maison et leurs lieux préférés. Cette précaution est valable quel que soit le type de parasite contre lequel vous luttez. Pensez de ce fait à vaporiser les solutions sous forme d’hydrolat dans la maison et dans leurs coins favoris lorsque vous aurez traité votre animal.

Lutter contre les tiques au naturel

La tique est la seconde ennemie de nos animaux, car elle est vectrice de maladies graves et parfois mortelles lorsqu’elles ne sont pas détectées à temps. Elle peut d’ailleurs aussi piquer l’homme et le contaminer tout aussi gravement.

Quelles sont les maladies causées par la piqûre de la tique chez l’animal ?

La piqûre de la tique n’est pas douloureuse et pourtant, elle a la particularité de s’accrocher avec son rostre dans la peau et de pomper le sang de son hôte pour se nourrir. Une fois qu’elle s’est bien gorgée de sang, la tique se détache et tombe au sol pour pondre ses œufs.

Le chien peut contracter la piroplasmose à cause de la piqûre de la tique. Cette maladie se manifeste par de la fièvre, une urine très foncée, des vomissements et un manque d’appétit. Si elle n’est pas traitée en urgence, la piroplasmose peut être mortelle et n’est en plus pas la seule maladie que ce parasite peut entraîner chez le chien.

Le chat aussi peut aussi contracter la piroplasmose à cause de la piqûre de la tique. En outre, ces animaux peuvent attraper la maladie de Lyme par la tique, par transmission de la bactérie Borrelia. Celle-ci se manifeste par des douleurs et de la fièvre, mais les symptômes peuvent prendre des mois avant de se déclarer.

Le chat peut également être atteint de l’hémobartonellose féline de par la piqûre de la tique. Ce parasite s’attaque aux globules rouges de l’animal et provoquera de la fièvre, de l’anorexie et l’abattement. La maladie ne peut être détectée que par analyse sanguine et son évolution peut être létale chez le chat si elle n’est pas traitée à temps.

Protéger les animaux des piqûres de tique

Il est très important de prévenir la piqûre de tiques chez les animaux, car ils peuvent facilement l’attraper en allant jouer dehors dans la nature. Cet acarien affectionne particulièrement les endroits boisés et les herbes hautes et donc potentiellement les lieux où nous promenons nos bêtes. Comme pour les puces, les huiles essentielles peuvent s’avérer efficaces pour éloigner les tiques chez le chien. Vous pouvez donc très bien vous servir de la même lotion ou du même shampoing que vous utilisez pour lutter contre les puces.

Quant au chat, vous pouvez utiliser la même lotion naturelle répulsive pour le protéger des tiques. Les compléments alimentaires anti-tiques sont aussi une solution naturelle pour lutter efficacement contre ce parasite acarien.

En dernier lieu, si vous repérez une tique sur la peau de votre animal, vous devez la retirer délicatement avec une pince adaptée en prenant soin de bien enlever sa tête pour éviter l’infection, puis désinfectez soigneusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *