Accueil / Tourisme, voyage, circuit et séjour / Pourquoi Boston est une ville si particulière aux Etats-Unis ?
croquis de boston

Pourquoi Boston est une ville si particulière aux Etats-Unis ?

La ville de Boston (prononcez « Boss tonne » en français et en anglais ou « Boss thon » si vous êtes québécois) est une ville à part aux Etats-Unis. Sa population est connue pour être particulièrement soudée. Cette réalité s’est forgée sur une longue histoire et encore aujourd’hui, des centres d’intérêts partagés permettent un engouement populaire qui renforce d’autant plus les liens de chaque habitant.

Voici pour quelle raison Boston est une ville si particulière aux USA :

Boston, une ville clé dans l’indépendance américaine

Avant d’appartenir aux Américains et s’appeler « Etats-Unis », l’Amérique était une terre anglaise. Las des inégalités, ceux qui se considéraient comme des Américains et non comme des Anglais ont commencé une révolte. Cela a mené à la guerre d’Indépendance.

Si l’histoire comptée en France se rappelle uniquement des personnages principaux (ex : Washington) ou des dates, elle oublie un peu les terribles batailles et massacres. Boston en a connu plusieurs comme le massacre de Boston ou la Boston Tea Party.

Une ville avec une forte immigration

Si Boston est une ville importante dans l’histoire de la création des Etats-Unis, elle reste une terre d’asile privilégiée par les personnes qui viennent s’installer dans le pays. Cela était encore plus vrai en 1900 quand une très forte populaire italienne, mais surtout irlandaise, est venue y vivre. En 1900, près de la moitié de la population de Boston était irlandaise.

De cet événement historique a débouché des particularités dont on voit encore aujourd’hui les conséquences. Par exemple, si vous regardez un film qui se joue à Boston, vous remarquerez souvent de la cornemuse jouée lors des enterrements de policiers. Sur le logo du club phare de NBA de la ville, les Boston Celtics, un petit lutin irlandais attire tous les regards.

parc à boston

 

Une des places fortes du sport

Aux Etats-Unis, le sport occupe une place importante. Même les élites du pays aiment afficher leur soutien envers des franchises. Au niveau du sport, Boston est plus que bien loti. Le premier club phare est les Celtics en NBA. Avec les Lakers de Los Angeles, elle est le club préféré dans le Monde et une longue histoire, avec des joueurs comme Larry Bird, accompagne la franchise.

En base-ball, c’est la même chose avec les Red Sox de Boston, une franchise phare de la MLB, la ligue principale américaine dans ce sport.

Au hockey sur glace, les Bruins de Boston n’ont pas une renommée aussi forte, mais a connu quand même de belles épopées. La dernière est en 2018/2019 avec une défaite en finale de la Coupe Stanley, la coupe qui récompense la meilleure équipe de NHL.

Une ville populaire et travailleuse

Boston a longtemps vécu de son secteur industriel ainsi que des activités permises par la présence du port (pêche, métallurgie, pêche…). Ces domaines sont très éloignés d’un Etat comme la Californie, avec ses fastes et paillettes d’Hollywood et les réussites financières spectaculaires de la Silicon Valley.

De cet esprit travailleur et cette pauvreté récurrente est né un véritable esprit bostonien. Partout dans le Monde, deux personnes de Boston se sentiront naturellement proches l’une de l’autre et auront des dizaines d’anecdotes à se raconter. Si deux parisiens se rencontrent à Londres, il y a peu de chances que la rencontre finisse sur une telle cordialité.

Cet esprit ressort bien dans les films d’un acteur comme Ben Affleck, originaire de la ville de Boston.

Encore aujourd’hui, les habitants de Boston ont un revenu médian inférieur de plus de 5000$ par rapport à la moyenne des Etats-Unis. Si on retrouve moins l’ambiance « docker » ou « ouvrier d’industrie » puisque le monde du travail change tout le temps, il y a tout de même cette tendance populaire qui se perpétue.

The Boston Globe, une référence journalistique

Même en France, et alors que peu d’entre nous n’ont lu un de leurs exemplaires, Boston Globe est un nom qui signifie quelque chose. Ce journal local a été créé il y a près de 150 ans par un groupe d’hommes d’affaires.

Depuis, le Boston Globe a souffert comme tous les autres journées d’un lectorat toujours plus faible. Mais, cela n’a pas empêché les journalistes de ce quotidien de travailler sur des affaires gigantesques. Récemment, un travail sur des affaires de pédophilie dans l’archidiocèse de Boston a débouché sur un scandale mondial.

Pour ce bon travail, le journal a été récompensé par 18 prix Pulitzer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *