Accueil / Immobilier, achat et location / Plan épargne logement : est-ce possible de fermer son PEL dans les 4 ans ?
logement PEL

Plan épargne logement : est-ce possible de fermer son PEL dans les 4 ans ?

En ces temps de crise sanitaire doublée d’une conjoncture économique morose, la plupart des ménages souhaitent tout de même accéder à la propriété. Ceci est en effet un objectif de vie prioritaire et pour y parvenir, les établissements bancaires proposent des solutions afin de fluidifier l’épargne et d’aider les ménages à réaliser leurs rêves. Et pour cela, le PEL est tout indiqué. Mais peut-on fermer son PEL dans les 4 ans si besoin ? Réponses.

Qu’est-ce qu’un compte PEL ?

Un PEL, ou Plan d’Épargne Logement, est une solution d’épargne proposée par les banques et réglementée par l’État. Elle permet de se constituer un capital dans le but de solliciter un prêt aidé, complémentaire à un prêt immobilier à taux privilégié. Ce prêt aidé est appelé Prêt Épargne Logement et il constitue un atout essentiel pour les nombreux foyers qui ont fait de l’accession à la propriété un objectif de vie prioritaire. Suivez le lien pour en savoir plus sur Empruntis.com.

Toute personne, peu importe son âge ou son statut, peut bénéficier d’un PEL. L’individu devra s’engager à épargner sur 4 ans, en versant de manière périodique les sommes qui auront été préalablement définies à la signature du contrat. Les versements peuvent s’effectuer à différentes échéances, au mois, au trimestre ou au semestre, tant que la somme versée atteint au minimum 540 euros par an. Il faudra également verser un minimum de 225 euros à l’ouverture. Mais peut-on fermer son PEL dans les 4 ans ?

Clôturer son compte PEL : pas avant 4 ans

La durée minimale légale d’un PEL est de 4 ans. Au moment de la signature du contrat, l’épargnant s’engage donc à respecter ses échéances. Par ailleurs, sachez que la durée maximale d’un PEL est de 10 ans. Au-delà, vous ne pourrez plus effectuer de versements mais continuerez de faire fructifier votre épargne et donc de percevoir des intérêts pendant une période de 5 ans.

Sachez aussi que le PEL présente un plafond à ne pas dépasser. Après avoir atteint 61200 euros, vous ne pourrez plus effectuer de versements. Au-delà de ces limitations intrinsèques, le PEL impose également de tenir ses engagements sur le long terme. En effet, fermer son PEL dans les 4 ans qui suivent sa signature est tout à fait possible mais vous perdrez alors de nombreux avantages liés à ce produit d’épargne très particulier. Il est donc nécessaire de penser à long terme avant de s’engager.

plan épargne

Des pénalités à envisager pour une fermeture dans les 4 ans

La règle de base lorsque vous souscrivez à cette solution est de ne jamais retirer d’argent sur votre PEL dans les 4 ans. En effet, une telle opération entraîne immédiatement la clôture du PEL. Sachez aussi que prélever une partie de l’encours du contrat avant son quatrième anniversaire vous fera automatiquement perdre de l’argent, à cause des pénalités qui s’appliquent alors. Pour tout retrait dans les deux premières années, les intérêts sont revus à la baisse, de 0,5% actuellement.

Si vous clôturez votre PEL entre la deuxième et la troisième années, le taux est conservé mais les éventuels droits à la prime et à prêt sont irrémédiablement perdus. Entre la troisième et la quatrième année, ces droits perdurent mais ils sont encore revus à la baisse. Enfin, au-delà de la quatrième année, vous ne subirez aucune autre pénalité que la fermeture du PEL et les intérêts seront alors conservés.

Quel est le meilleur moment pour fermer son compte PEL ?

Si le détenteur n’a pas fermé son PEL dans les 4 ans, il peut alors bénéficier pleinement de ses droits quant à un prêt immobilier à taux privilégié ou aux primes d’État. Il peut donc retirer son épargne à tout moment mais attention, pour conserver ses avantages, l’épargnant doit savoir retirer son capital au moment le plus opportun. Et pour cela, l’imminence de la souscription d’un prêt immobilier est obligatoire. Soit immédiatement, soit l’année suivante de la clôture du PEL. Ce sont là les deux conditions indispensables pour conserver ses avantages.

En effet, si l’épargnant ne respecte pas l’une ou l’autre de ces conditions, tous les avantages liés au PEL sont perdus. Il est donc important de bien suivre l’évolution de son Plan Épargne Logement afin d’envisager l’acquisition d’un logement au moment le plus propice. L’idéal est de fermer son PEL entre 4 et 10 ans après l’avoir ouvert. Sachez aussi qu’au-delà de 15 ans, le PEL se transforme en compte sur livret ordinaire et les droits à prime d’État ou à prêt privilégié sont là aussi perdus. Il est donc indispensable de fermer son PEL avant cette date anniversaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *