Accueil / Immobilier, achat et location / 2021 : Qu’en est-il des taux immobiliers ?

2021 : Qu’en est-il des taux immobiliers ?

Depuis plusieurs années, les taux bancaires ont une tendance à la baisse, notamment concernant les crédits immobiliers. Après la crise de 2008 où ils étaient à leur paroxysme (plus de 5%), les politiques adoptées par les banques européennes ont permis de redresser l’économie et de faire chuter progressivement les taux. Le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) assouplissait encore, en décembre 2020, les conditions nécessaires pour obtenir un prêt immobilier. Les emprunteurs bénéficient d’un élargissement du taux maximum d’endettement et donc de l’augmentation de leur capacité d’emprunt.

Des taux immobiliers encore plus bas en 2021

Comparativement à la même période l’année dernière, les taux actuels sont bien plus bas. Ils reviennent quasiment à leur niveau avant la pandémie. Le premier semestre de 2020 ayant été marqué par une forte hausse, et pour cause, les structures bancaires ne parvenaient pas encore à gérer convenablement les dossiers à distance. En début d’année 2021, la moyenne des taux immobiliers a baissé pour se retrouver à environ 1.11% et cela devrait se poursuivre tout au long de l’année. D’après l’Observatoire Crédit Logement CSA, le taux immobilier moyen en mai 2021 se situe autour de 1,07%.

Selon le profil et le dossier de l’emprunteur (type d’emploi, revenus, apport personnel, âge, montant à emprunter, taux d’endettement, mensualités, etc.) et la nature de votre projet immobilier, les structures bancaires se montreront plus ou moins enthousiastes à vous avoir comme client. Les particuliers présentant les meilleurs dossiers bénéficient naturellement de taux beaucoup plus bas. Vous pouvez connaître les taux immobiliers sur cette page et vous rapprocher d’un courtier immobilier pour faire le point avec lui sur vos possibilités de crédit.

taux immobiliers 2021

Les ménages possèdent une meilleure capacité d’épargne

La baisse du taux immobilier durant le premier semestre de cette année peut également s’expliquer par la baisse de la consommation, les ménages français épargnent donc beaucoup plus. Cette situation augmente la concurrence entre les établissements bancaires, qui proposent des taux d’emprunt plus bas pour demeurer attractifs. De plus, de nombreux Français ont l’habitude de changer de banque en raison des conditions de prêt immobilier. Ces dernières vont alors proposer des conditions d’emprunt concurrentielles pour acquérir de nouveaux clients.

Pourquoi faire appel à un courtier immobilier?

Toujours dans l’objectif d’attirer le maximum de clients, les banques vont parfois annoncer des taux excessivement bas. Il revient à l’emprunteur de prendre les précautions nécessaires, notamment vérifier qu’il s’agit bien d’un taux fixe. Souscrire un prêt à taux variable est en effet risqué, en particulier quand les taux appliqués sont déjà très bas. Les mensualités tout aussi variables pourraient se retrouver bien au-dessus du raisonnable. Il faut également faire attention à ne pas demander son crédit immobilier auprès d’une structure bancaire peu connue.

C’est pour toutes ces raisons que les services du courtier immobilier sont grandement utiles, surtout pendant une récession économique. C’est un expert du financement immobilier qui vous aide durant l’ensemble du processus d’achat de votre bien. Son rôle est de négocier avec les banques les meilleurs taux immobiliers et des conditions de crédit qui conviennent réellement à votre projet. Votre courtier immobilier va alors solliciter toutes les banques partenaires pour y proposer votre dossier, qu’il aura d’abord pris soin de bien élaborer pour mettre en valeur vos atouts. Son objectif est de vous aider à bénéficier du meilleur prêt immobilier, au meilleur taux selon vos capacités d’emprunt, sans aucune démarche nécessaire de votre part.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *