Accueil / Auto, moto et autres véhicules / Comment identifier un embrayage cassé et que faire ?
embrayage cassé

Comment identifier un embrayage cassé et que faire ?

Pour la plupart d’entre nous, utiliser la voiture fait partie des actions quotidiennes et indispensables. Malgré les changements opérés dans les grandes villes en faveur de la mobilité douce, il est encore loin le temps où nous circulerions tous à vélo ou en trottinette.

En attendant, il faut donc bien veiller à l’entretien de votre voiture et être attentif à ses sensations au volant. Ici, nous vous expliquons comment identifier un embrayage cassé et comment le faire réparer à moindre coût. Détails.

L’embrayage, un élément essentiel de votre véhicule

Le système d’embrayage est constitué de plusieurs éléments : le disque, le plateau de pression et la butée. L’objectif de cet équipement essentiel est d’assurer la transmission de la puissance du moteur vers les roues afin de faire avancer le véhicule mais aussi de vous permettre de passer les vitesses. En effet, lorsque vous êtes en train de conduire, il vous suffit d’appuyer sur la pédale la plus à gauche des trois pour séparer le plateau du volant moteur et changer de braquet.

Cette action simple pour vous a pourtant des conséquences en termes d’usure sur votre embrayage. Ainsi, on considère que cet équipement a une durée de vie comprise entre 150 000 et 200 000 km selon l’usage et les habitudes du conducteur.

Passé ce délai, il faudra envisager de remplacer l’ensemble par un kit d’embrayage neuf. Mais avant cela, il est important de pouvoir identifier un embrayage cassé, notamment pour savoir anticiper son remplacement.

identifier embrayage

Comment identifier un embrayage cassé ?

Les signes distinctifs d’un embrayage fatigué sont nombreux. Vous devez d’abord être attentif aux sensations éprouvées lorsque vous appuyer sur la pédale d’embrayage. Si elle devient trop dure ou trop molle, c’est que votre kit commence à être usé et qu’il va être temps de le remplacer. Par ailleurs, si les vitesses deviennent dures à passer, il se peut que votre embrayage en soit à l’origine. Mais attention, ce peut aussi être la boîte de vitesses qui commence à s’user.

Par ailleurs, si votre embrayage patine au démarrage, et que votre moteur monte rapidement dans les tours, là aussi cela signifie que votre embrayage commence à battre de l’aile. Vous pouvez également identifier un embrayage cassé ou fatigué au sons qu’il émet. Les frottements sont en effet générateurs de stridulations très reconnaissables.

Enfin, si votre moteur fait des à-coups au démarrage, particulièrement en côte, cela peut aussi signifier qu’il est temps de changer votre kit.

Faire réparer votre embrayage à moindre coût

Identifier un embrayage cassé rapidement est important car cela vous permettra d’agir vite et donc de remplacer l’accessoire avant qu’il ne vous lâche. Non seulement cela vous évitera d’impacter d’autres pièces du moteur mais en plus cela vous permettra aussi de ne pas tomber en panne dans un lieu éloigné de toute assistance.  Soyez donc proactif et attentif et dès que vous remarquez les premiers signes d’essoufflement de votre embrayage, faites-le changer !

Pour cela, on vous conseille vivement d’aller faire un tour sur le site Vroomly.com. En effet, le coût du remplacement d’un kit d’embrayage peut être assez élevé et surtout très variable en fonction des garages et des pièces.

Grâce à cette plateforme, vous pourrez comparer les prix autour de chez vous très facilement et ainsi repérer le professionnel le plus adapté à votre budget !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *