Accueil / Assurance, assistance et mutuelle / Tout ce que vous devez savoir avant de souscrire à une assurance incendie
souscrire à une assurance incendie

Tout ce que vous devez savoir avant de souscrire à une assurance incendie

Incluse dans l’assurance habitation de votre logement, l’assurance incendie permet d’être indemnisé en cas de sinistre. Obligatoire pour les locataires, les locataires de meublés et les propriétaires issus d’une copropriété. Que couvre une assurance incendie ? Comment déclarer correctement un sinistre ? Comment enclencher l’indemnisation ? Autant de questions auxquelles nous allons vous répondre ici.

Assurance incendie : comment vous couvre-t-elle ?

Votre assurance incendie tient compte de divers critères et couvre :

  • Les dommages liés à l’incendie.
  • Les dommages qui sont causés par une explosion ou une implosion dans le logement.
  • Les dégâts qui sont liés à la foudre.
  • Les dégâts qui sont engendrés par l’extinction de l’incendie.
  • Les coûts occasionnés par les secours et les sauvetages.

À noter : les conditions particulières de votre contrat d’assurance fixent les limites compensatoires de l’indemnisation.

Assurance incendie pour bâtiments incendiés

Deux types d’indemnisations liées à un incendie font foi :

  • L’indemnisation en valeur neuve (valeur de remplacement).
  • L’indemnisation en valeur de reconstruction appelée « valeur d’usage » : cette indemnisation peut être inférieure selon la vétusté du bien immobilier. Un expert est alors mandaté afin d’évaluer le taux de vétusté.

Assurance incendie et biens mobiliers

L’assurance incendie couvre tous vos biens mobiliers tels que les vêtements, les meubles, les appareils électriques. Là encore, selon les conditions imposées par votre contrat d’assurance habitation, un taux d’indemnisation sera appliqué.

Assurance incendie et objets précieux

Vous possédez des objets de valeur comme des bijoux de grande valeur, des tableaux, du matériel informatique, du mobilier ancien, diverses collections ? Votre assurance incendie prend en charge une certaine somme ou un certain pourcentage selon les modalités de votre contrat d’assurance.

Assurance incendie et obligations de l’assuré

Depuis 2015, la mise en place d’un DAAF (Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée) homologué NF est obligatoire dans tous les logements pour prétendre à une indemnisation en cas de sinistre. Vous devez avoir procédé à l’installation de détecteurs de fumée dans toutes les pièces de votre habitation.

Une à deux fois par an, un ramonage de vos conduits de cheminée, de poêles à bois ou à charbon et de chaudière à fioul vous est imposé par votre assureur. Si vous résidez à proximité de zones boisées, vous êtes tenu d’effectuer un débroussaillage aux abords de votre maison une fois par an.

assurance incendie

Assurance incendie : comment déclarer un sinistre auprès de votre assurance ?

Suite à un incendie sur votre lieu de résidence, faites votre déclaration auprès de votre assurance dans les cinq jours qui suivent les dégâts. Cette déclaration peut s’effectuer par téléphone, par courrier ou en ligne sur votre espace client si possible. Indiquez l’heure et la date de l’incendie et mentionnez les causes visibles. Procédez à l’envoi de photos, joignez des factures le cas échéant et listez tous les dommages engendrés par le sinistre.

Assurance incendie : à quelle indemnisation prétendre ?

Attention : si vous êtes à l’origine de négligences ayant causé l’incendie, celui-ci ne sera pas forcément pris en charge par votre assurance habitation. Un expert mandaté se charge de déterminer l’origine du sinistre. En cas de cigarette mal éteinte, d’appareils électriques défectueux, de défaut d’entretien, l’indemnisation peut se révéler partielle, voire nulle. L’expert procède à un examen complet de la situation et fixe le montant de l’indemnité. Il tient alors compte de la vétusté des biens sauf si vous avez souscrit une assurance avec rééquipement à neuf. Lors de la souscription de votre contrat d’assurance, les tarifs sont fonction des taux d’indemnisation.

En cas d’incendie criminel, il est impératif de porter plainte et d’envoyer le dépôt de plainte à votre assurance.

À savoir : si la souscription de votre contrat d’assurance date de plus d’un an, vous pouvez résilier à tout moment et sans frais, conformément à la loi Hamon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.