Accueil / Banque, finance, épargne et fiscalité / Doit-on déclarer l’argent qu’on gagne sur Internet ?
déclaration argent

Doit-on déclarer l’argent qu’on gagne sur Internet ?

Les jeux de hasard procurent en nous ce sentiment d’adrénaline jouissif. Miser pour tenter de remporter le jackpot. Devenir riche en un claquement de doigts. Qui n’a jamais été tenté ? Quand on reçoit un ou plusieurs gains, en fonction de la somme obtenue, on est en droit de se demander si l’on doit déclarer l’argent qu’on gagne. Voyons en détail ce que dit la loi sur le sujet.

Quel est l’imposition des gains des jeux de hasard ?

Que vous ayez gagné au loto, aux jeux de grattage, aux paris sportif ou au casino, les gains ne représentant pas un revenu régulier, ils ne sont pas imposés à l’impôt sur le revenu (IR). Nous ne sommes donc pas dans l’obligation de déclarer l’argent qu’on gagne. Une excellente nouvelle pour essayer les meilleurs bonus de casino. Toutefois, les revenus générés peuvent être soumis à des taxes ou à des impôts en fonction du placement sélectionné. Par exemple, les gains placés dans une assurance-vie sont soumis aux prélèvements sociaux.

D’autre part, si les gains obtenus sont importants, vous pouvez être soumis à l’Impôt Sur la Fortune (ISF).

Poker et Bridge, doit-on déclarer l’argent qu’on gagne ?

Aujourd’hui, l’administration fiscale impose les gains de certains jeux comme le poker et le bridge si le joueur concerné est professionnel et qu’il gagne des sommes importantes et régulières. Aux yeux de la loi, cela constitue une activité à part entière et les gains obtenus sont perçus comme des revenus. D’autre part, l’Impôt sur le revenu est imposé aux joueurs qui disposent d’une certaine stratégie pour obtenir leurs gains. Ne reposant pas sur le hasard, ces joueurs sont déterminés comme des professionnels aguerris.

déclarer argent

Les courses hippiques

Les gains obtenus au PMU ou pendant les champs de courses suivent la même logique que celle susmentionnée. À moins que les revenus soient réguliers, les joueurs invétérés des courses hippiques n’ont pas besoin de déclarer l’argent qu’ils gagnent. En effet, la déclaration ne doit se faire que lorsque les gains sont suffisamment conséquents.

Les jeux de casino

Les casinos physiques

Lorsque l’on joue au casino, tous les gains supérieurs à 1 500 euros subissent des prélèvements sociaux au titre de la Contribution sociale généralisée (CSG). Ainsi, lorsque les joueurs atteignent un gain supérieur à cette somme, un prélèvement de 12 % est effectué par le casino. Par conséquent, nous n’avons pas à déclarer l’argent qu’on gagne lors des jeux au casino physique.

Les casinos en ligne

En France, seuls les jeux de cercle sont approuvés par l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL). Les joueurs peuvent donc gagner de l’argent réel en jouant au poker toutefois l’ARJEL interdit le blackjack, les jeux de roulettes et bien d’autres.

Pour les casinos en ligne, tant que les gains ne sont pas réguliers et ne constituent pas un revenu supplémentaire pour le joueur, ils ne sont pas imposables. Dans le cas contraire, les gains de cette activité sont soumis à l’Impôt sur le Revenu.

Les Paris Sportifs

Les gains générés lors des paris sportifs, ne constituant pas de revenus réguliers, ne sont pas imposés. Cela est aussi le cas lorsque vos gains obtenus dépassent vos revenus professionnels. Cependant, tous les sites de paris sportifs en ligne doivent s’acquitter d’une dette fiscale de 7,5 % du paris. Vous pouvez donc continuer vos paris sportifs en toute tranquillité. Et si jamais vous avez pris un peu de poids et que vous souhaitez retrouver votre forme olympique, vous pouvez consulter notre article quel sport quand on est obèse.

Vous êtes désormais au clair sur les règles et le moment où déclarer l’argent qu’on gagne est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.