Accueil / Animal et élevage, nature et agriculture / Comment rendre confortable un long trajet en voiture pour le chien ?
chien devant sa voiture

Comment rendre confortable un long trajet en voiture pour le chien ?

Contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes n’ayant pas de chien, cet animal est généralement un bon compagnon de route. Si quelques-uns sont malades (événement arrivant surtout aux chiots), la plupart des chiens passent tout le trajet à dormir. Néanmoins, si le trajet est très long, prenez des mesures pour assurer son confort, sa sécurité et ne pas nuire à sa santé.

L’installer confortablement dans la voiture

Pour Denis, le propriétaire de Be Happy Jodie, le confort est la clé d’un voyage réussi. « Oubliez tout de suite l’idée de poser le chien sur les genoux d’un passage. Si cela est faisable pour dix minutes de route, c’est un enfer sur cinq heures. Les grands chiens sont souvent mieux dans le coffre si vous pouvez le maintenir désencombrer.

Sinon, mettez l’animal sur la banquette arrière. Il existe de très bonnes protections qui évitent de salir votre voiture et offrent au chien un support confortable pour s’assoupir dessus. Les prix sont totalement raisonnables car elles coûtent une trentaine d’euros et se gardent plusieurs années sans aucun problème. En complément, vous pouvez mettre une petite couverture ou un plaid. S’il a une odeur habituelle connue du chien, cet accessoire aura, en plus, la faculté de calmer votre chien et de le détendre pendant le trajet. »

Maintenir une température supportable pour votre chien

Les chiens souffrent tout comme vous et nous de la chaleur et du froid. N’attendez pas de voir votre chien éprouver des difficultés à respirer pour vous souvenir qu’il fait chaud. Beaucoup de conducteurs ont le réflexe de déclencher la climatisation uniquement là où ils se trouvent, à l’avant du véhicule. Or, si le chien est derrière, il aura plusieurs degrés de plus que vous dans sa partie.

Ce conseil est encore plus important pour les chiens âgés ou les races qui éprouvent naturellement des difficultés à respirer. C’est le cas des carlins ou des bouledogues qui ont le museau aplati.

chien qui a trop chaud dans la voiture

Lui laisser des objets à mâcher

Quand vous êtes passager d’une voiture qui roule pendant des heures, l’ennui ne tarde pas à se faire sentir. C’est la même chose qui guette votre chien même si ce dernier arrive normalement à dormir plus facilement que vous durant le déplacement.

Quand il est éveillé, ce n’est pas une bonne idée d’interagir avec lui car il risquerait de vouloir forcer sa venue à vos côtés à l’avant du véhicule. Cela peut être dangereux pour tous les occupants du véhicule. Et s’il ne le fait pas, l’excitation peut le faire aboyer et donc, provoquer de la déconcentration chez le conducteur.

Le mieux est de le laisser vaquer à ses occupations. Pour cela, mettez quelques jouets sur la banquette arrière ou dans le coffre. Le mieux est d’opter pour des jouets à mâcher ou un grand os à ronger comme du bois de cerf. L’acte de croquer apaise le chien. Il peut le faire pendant deux heures, se fatiguer dessus et se rendormir tranquillement.

Faire des pauses régulières pour votre chien

Si la prévention routière ne cesse de répéter son message d’une pause toutes les deux heures, ce n’est pas pour autant qu’il est écouté par les conducteurs. Quand ils se sentent bien ou sont pressés, ils n’hésitent pas à rouler six heures d’affilée.

Avec un chien, cette endurance n’est pas souhaitable. Il faut s’arrêter pour lui permettre de faire son petit pipi ou son caca. Encore plus important, vous devez hydrater votre animal. Même s’il ne fait pas chaud, votre chien a rapidement soif dans la voiture et il n’est pas possible de mettre une gamelle remplie à ses côtés. Entre ses maladresses et les mouvements du véhicule, la pauvre finirait vite au sol en trempant votre habitacle.

Garantir sa sécurité à tout moment

Un chien n’est pas invincible dans un véhicule, à l’instar de n’importe quel passager. Pourtant, très peu de personnes prennent le soin d’ajouter des accessoires de sécurité pour leur animal, même durant les longs trajets.

La première sécurité est de l’attacher sur un port de ceinture. Optez pour un harnais (une laisse autour du cou ferait de gros dégâts lors d’un arrêt brusque) suffisamment solide pour résister en cas de choc.

En complément, bloquez les portières comme pour un enfant. En s’appuyant avec ses pattes, un chien peut ouvrir une fenêtre ou une porte. Enfin, jetez un œil régulier dans le rétroviseur pour surveiller son état, surtout s’il est très excité et qu’il pourrait se prendre le cou dans une ceinture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *