Accueil / Travaux, aménagement et bricolage / Qu’est-ce qu’un chapeau de cheminée ?
chapeau de cheminée

Qu’est-ce qu’un chapeau de cheminée ?

Le chapeau de cheminée est un dispositif très important dans le processus de fonctionnement d’une cheminée. Comme son nom l’indique, il se situe en haut d’une cheminée et donc sur le toit de l’habitation.

Disponible en béton, en inox ou en terre cuite et sous plusieurs formes, il assure principalement l’évacuation de la fumée issue de la combustion. En plus de ce rôle premier, il existe plusieurs autres raisons qui justifient la nécessité de l’installer.

Nous vous présentons à travers cet article, les différentes fonctions d’un chapeau de cheminée.

Pourquoi installer un chapeau de cheminée ?

Le chapeau de cheminée joue plusieurs rôles parmi lesquels :

  • La gestion du tirage ;
  • La protection contre la pluie et l’humidité ;
  • La protection contre le risque d’incendie ;
  • La protection des animaux.

La gestion du tirage

Le chapeau de cheminée occupe une place indispensable dans le processus de combustion qui se déroule dans une cheminée. Il s’agit de sa capacité à aspirer de la fumée. En effet, le tirage qui se produit dans la cheminée dépend de la pression d’aspiration qu’exerce le chapeau de cheminée.

Ainsi, lorsque le tirage n’est pas suffisant, cela bloque le courant d’air dans le foyer. Ce qui entrave la subsistance du feu.

La protection contre la pluie et l’humidité

Protéger le conduit et la souche de cheminée de la pluie et du vent violent est le deuxième rôle que joue un chapeau de cheminée. Concrètement, il empêche les gouttes d’eau d’entrer dans le conduit et empêche ainsi la naissance des moisissures.

Aussi, permet-il à la cheminée de maintenir la température interne, gage d’une bonne combustion.

installation chapeau de cheminée

La protection contre le risque d’incendie

Si le pare-feu protège de l’incendie à l’intérieur de l’habitation, le chapeau de cheminée protège de l’incendie qu’il pourrait y avoir à l’extérieur. En réalité, en l’absence d’un chapeau de cheminée, une étincelle pourrait se poser sur le toit et provoquer ainsi un incendie.

Il existe d’ailleurs des chapeaux de cheminée essentiellement faits pour cette fonction.

La protection des animaux

Un conduit de cheminée non couvert est sans nul doute un abri pour oiseaux et chauves-souris. Cela est non seulement dangereux pour ces derniers, mais peut surtout obstruer le conduit et empêcher l’évacuation de la fumée.

Ramoner sa cheminée, une obligation légale

Outre l’installation d’un chapeau de cheminée, il est nécessaire de procéder au ramonage périodique de sa cheminée. Loin d’être une corvée, ramoner sa cheminée, non seulement relève d’une obligation légale, mais surtout, procure plusieurs avantages.

Légalement, le ramonage de cheminée est imposé deux fois par an par le Règlement Sanitaire Départemental Type (RSDT) pour lutter contre la pollution.

Selon cette recommandation, c’est une opération qui doit être faite une fois pendant la période où on utilise la cheminée et une fois avant ou après cette période.

En dehors de son aspect légal, ramoner la cheminée permet de s’éviter un gaspillage d’énergie. En effet, les dépôts de suie, de goudron ou de cendre provoquent une surconsommation de combustible.

Vu son importance, il est donc nécessaire de disposer d’un chapeau de cheminée et de l’entretenir régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *