Accueil / Business, B2B et vente aux professionnel / Comment publier une annonce légale pas cher ?

Comment publier une annonce légale pas cher ?

Avec la crise du Covid-19, les petites entreprises ont des difficultés financières. Il est donc nécessaire de réduire le plus possible les dépenses. Cela passe malheureusement par le chômage partiel et même parfois le licenciement de nombreux salariés. Mais réduire les dépenses, passe aussi par l’optimisation des coûts récurrents. Les annonces légales sont une formalité obligatoire et récurrente. Une entreprise peut en publier plusieurs chaque année. Ces annonces ont un coût important et il est impossible de ne pas les publier car les conséquences juridiques de cette omission seraient désastreuses. Néanmoins, avec quelques astuces, il est possible d’économiser plusieurs dizaines d’euros sur chaque annonce.

Comprendre cette formalité

L’annonce légale est faite par les professionnels, pour les professionnels. Elle contient l’ensemble des données importantes concernant la vie des entreprises. Les dirigeants ont un devoir de transparence et doivent rendre public tous les événements importants qui vont avoir lieu dans leur entreprise. Ils doivent utiliser un journal d’annonce légale (JAL) pour diffuser ces informations. Le JAL est le seul journal autorisé à faire ces publications.

Comment trouver le prix le plus juste ?

Le gouvernement, via le ministère de la culture, fixe un prix par ligne de base pour l’ensemble des départements français. Ce prix de base est de 4,07 € pour l’année 2020. Chaque département fixe par la suite un prix qui peut-être égal ou supérieur au prix de base fixé par l’état. Beaucoup de départements gardent le prix de base de 4,07 € mais beaucoup d’autres, principalement dans les départements avec le plus d’activité économique, choisissent un prix plus élevé. C’est le cas par exemple de l’ensemble des départements de la région parisienne. Ainsi le département des Yvelines et la Seine-et-Marne ont un prix de 5,14 € par ligne et le département de la capitale (75) a fixé un prix de 5,39 €.

Ce fonctionnement n’est pas équitable pour les entreprises, car une entreprise dans le département des Deux-Sèvres paiera seulement 4,07 euros par ligne, soit environ 20% de moins qu’une entreprise parisienne. Et quand une entreprise possède un nom court, elle paiera moins comme elle utilisera certainement moins de lignes. Pour une annonce identique mais avec des entreprises différentes situées dans des départements différents, on peut constater des différences de prix de plusieurs dizaines voir centaines d’euros, selon le prestataire choisi.

Quelques astuces pour diminuer le prix de publication d’une annonce

Malgré le fait que le prix facturé à la ligne soit fixe, il peut parfois être possible de publier pour moins cher en réduisant la quantité de ligne ou le nombre d’annonces.

Regrouper plusieurs annonces

Certaines préfectures donnent la possibilité aux dirigeants de regrouper plusieurs annonces. C’est possible pour des annonces de modification (changement des dirigeants, du commissaire aux comptes ou du siège social). Ce ne sera pas possible pour des annonces de création ou de fermeture d’entreprise. Pour savoir si cela est possible, vous devrez contacter la préfecture de votre département. Néanmoins, parfois, certains prestataires pourront vous l’indiquer si vous les appelez par téléphone.

Réduire la longueur de l’annonce

Une autre manière pour payer une annonce légale pas cher est de réduire sa longueur. L’utilisation d’un certain nombre d’abréviations et d’acronymes sont tolérés. Ainsi, vérifiez bien que l’annonce que le prestataire va rédiger comporte bien des abréviations.

Ai-je besoin de modèles d’annonces légales ?

Avec un peu de recherche, on trouve facilement des modèles d’annonces légales sur internet. On peut également consulter des annonces déjà publiées sur certains sites du gouvernement. Mais, au bout du compte, cela n’a aucun intérêt car la quasi-totalité des services de publications d’annonces légales vont rédiger l’annonce légales pour vous. Ces sites utilisent des scripts automatisés qui créent l’annonce avec les nombreuses informations que vous aurez renseignées.

Comment rectifier une annonce légale ?

Il arrive souvent qu’une erreur de frappe ou l’oubli d’informations obligatoires rendent l’annonce légale caduque. Dans ce cas précis, l’annonce légale doit être publiée de nouveau. En effet, les informations qui constituent l’annonce légale doivent être 100 % correctes.

Si vous constatez une erreur alors que l’annonce n’a pas été publiée, dépêchez-vous de contacter le prestataire pour savoir s’il n’est pas trop tard pour modifier l’annonce. Si l’annonce a déjà été publiée il faut publier ce qu’on appelle une annonce rectificative. Elle sera moins longue que l’annonce de base mais elle va quand même contenir quelques lignes car il faudra préciser à nouveau l’identité de l’entreprise en plus de rectifier l’erreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *