Accueil / Education, formation et emploi / Comment devenir technicien de maintenance industrielle ?
technicien de maintenance

Comment devenir technicien de maintenance industrielle ?

Technicien de maintenance industrielle est un métier peu connu. Les personnes qui l’exercent ont pour rôle de maintenir en état de fonctionnement l’équipement de l’entreprise qui les emploie. Ce métier est accessible grâce à un diplôme universitaire de type bac+3 ou bac+5.

Comment travaille un technicien en maintenance ?

Le technicien de maintenance industrielle effectue de fréquentes vérifications pour avoir la certitude que toutes les machines utilisées dans l’entreprise produisent le meilleur rendement. Ce technicien consacre beaucoup de temps à anticiper. Une partie de son travail consiste à concevoir et à effectuer des tests. Un technicien compétent doit être capable de se former lui-même, car la technologie évolue rapidement. Le technicien n’a pas le droit de se tromper, car la moindre erreur de sa part peut entrainer un blocage de l’activité de l’entreprise. Or, chaque minute perdue représente un manque à gagner financier.

Comment se passent les tests du technicien en maintenance ?

Il est possible se former à la maintenance industrielle à Quimper. Toute personne voulant s’orienter dans ce secteur d’activités doit au préalable s’informer sur ce métier et comprendre, par exemple, que les tests permettant de garantir le bon fonctionnement des machines peuvent prendre plusieurs formes. Le technicien peut se mettre dans la peau d’une personne voulant affaiblir ou détruire les machines de l’entreprise. Les opérations de maintenance effectuées par le technicien peuvent se dérouler tôt le matin ou tard, pendant la nuit. Ces horaires lui permettent de travailler sans affecter la productivité de l’entreprise.

Quelle formation permet d’accéder à ce métier ?

Sur le plan financier, se former dans ce domaine nécessite l’investissement habituel requis pour faire des études supérieures. Il est possible d’accéder à ce métier grâce à de nombreux Brevets de Techniciens Supérieur (BTS). Au terme de ce premier segment d’études, il est possible de prolonger le cursus en faisant un DUT ou une licence professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *