Accueil / Famille, enfant, bébé et puériculture / Famille recomposée : comment s’organiser au quotidien ?
famille recomposée

Famille recomposée : comment s’organiser au quotidien ?

Il n’est pas toujours évident de gérer le quotidien, particulièrement pour une famille fraîchement recomposée. Entre le planning de chacun et les tâches à faire pour le bon fonctionnement de votre foyer, il est essentiel de mettre en place un minimum d’organisation. Pour ce faire, parents et enfants se retrouvent ainsi à devoir réaliser des compromis et espérer préserver l’équilibre fragile des relations naissantes. En effet, chacun s’efforce de faire de son mieux, afin de trouver sa place dans cette nouvelle fratrie.

Veiller au confort de chacun

Certes, vous vous préoccupez de veiller au confort de vos enfants en leur procurant tout ce dont ils pourraient avoir besoin. Vous vous donnez probablement du mal pour dénicher les essentiels sur les sites comme https://petitmaisfort.fr. Mais, cela ne saurait suffire, il y a d’autres aspects moins matériels que vous devez prendre en considération.

D’après l’observation d’Éric Trappeniers, psychologue et psychothérapeute familial : «Les enfants n’ont pas encore fait le deuil de leur ancienne famille que, déjà, ils doivent en intégrer une nouvelle». Pour ce faire, il est crucial de ne pas précipiter les choses en voulant brûler les étapes.

Construire une relation saine

Dans cette optique, vous trouverez ci-après quatre éléments fondamentaux à retenir.

  • Cesser de croire qu’il suffit un peu d’amour pour tout résoudre

Dans la pratique, les adultes ont effectivement tendance à penser que l’amour peut tout résoudre. Pourtant, vous devez vous rendre compte que le fait d’aimer votre partenaire ne signifie pas systématiquement que vous serez aussi en bon terme avec ses enfants.

  • Ne pas forcer une relation familiale idéale

Il est crucial de noter que forcer une famille idéale ne convient à personne. À la base, toute relation saine comporte des conflits pour mieux permettre aux sentiments qui rongent chaque partie d’être exprimés.

Ainsi, le fait de sortir les émotions de chacun vous soulage et vous enlève vos stress. Autrement dit, vous devez inciter les membres de votre clan à dire la vérité et à partager leurs craintes pour éviter les rancunes. Le cas échéant, ces ressentis peuvent causer de l’isolement et provoquer ainsi des sentiments négatifs.

organisation famille recomposée

  • Préserver l’intimité de chacun

Sachez que vous n’êtes pas obligés de tout faire ensemble. En effet, chaque membre de la famille a ses propres envies et ses désirs particuliers. À titre d’exemple, même si l’organisation de sorties familiales est très importante, vous ne devez pas les rendre obligatoires pour tous.

  • Laisser chacun s’intégrer à sa propre vitesse

Avant tout, vous devez comprendre que le temps reste le seul remède pour résoudre les problèmes et les effacer à terme. Ainsi, il est essentiel de savoir qu’il constitue votre meilleur allié pour faire augmenter les sentiments de sécurité, d’équilibre et de joie de vivre dans votre famille recomposée. En effet, il est difficile d’aimer les nouveaux membres de votre clan dès les premiers instants. Mais, au fil des mois, chacun saura apprécier les autres à leur juste valeur.

Établir les règles du jeu

Dans la pratique, vous devez d’emblée favoriser les échanges dans votre foyer. En effet, il est important d’avoir en tête qu’il existe des différences de culture et d’éducation entre les deux familles.

Dès le début de votre cohabitation, vous devez discuter avec votre conjoint de vos rôles respectifs et de l’autorité de chacun dans la famille. Cette démarche vous permettra d’instaurer de nouvelles règles de fonctionnement propres à votre nouveau clan. Par la suite, il est judicieux de faire comprendre à vos enfants les termes de cet accord.

En somme, il est difficile d’éditer des principes préétablis pour permettre aux familles recomposées de réussir à fonctionner normalement, dès le début de leur relation. Autrement dit, ni le confort matériel ni le plein d’amour ne sauraient guérir d’un coup les blessures des enfants après la séparation de leur parent.

Malgré votre bonne volonté, il faut leur laisser la possibilité de s’habituer à cette nouvelle structure. L’essentiel est de donner à chacun le temps de prendre ses marques et de contribuer à sa manière à la construction de votre nouveau foyer. Dans la pratique, tout repose sur le respect mutuel pour permettre à chacun de ne pas se sentir oppressé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *