Accueil / Education, formation et emploi / Permis D1 : faut-il se lancer dans le transport de voyageurs ?

Permis D1 : faut-il se lancer dans le transport de voyageurs ?

Vous envisagez d’ajouter une nouvelle catégorie à votre permis de conduire ? Et si vous passiez le permis D1 ? Cela vous permettra d’enrichir votre CV. Mais vous pouvez également en profiter pour donner un nouveau souffle à votre carrière en opérant une reconversion professionnelle et pourquoi pas vous lancer à votre propre compte. En effet, vous pouvez profiter du permis D1 pour vous lancer dans le transport de voyageurs. Quelles sont les étapes à suivre pour y arriver ? Nous vous éclairons.

Suivre une formation au permis D1, ce qu’il faut savoir

Sachez que le permis D1 vous permet de conduire un véhicule destiné au transport de personnes disposant au maximum de 17 places assises (y compris le conducteur) et dont la longueur ne dépasse pas 8 mètres.

La toute première chose à laquelle vous devez penser pour vous lancer dans le transport de voyageurs est de suivre une formation au permis D1 auprès d’un organisme de formation agréé. Cette étape indispensable d’une durée de 6 jours vous permet d’acquérir les connaissances et bons réflexes à avoir pour le transport de personnes en toute sécurité.

Les objectifs de la formation

Une formation au permis D1 vous permettra d’acquérir les compétences suivantes :

  • Assimiler les connaissances techniques, professionnelles et réglementaires, mais surtout de sécurité routière indispensables pour passer avec succès à l’examen du permis de conduire D1
  • Apprendre les réglementations en matière de transport de personnes
  • Mettre à jour vos connaissances en termes de sécurité et de chargement, dont l’attelage de la remorque
  • Maîtriser la conduite du véhicule dans des conditions de circulation ordinaires et complexes
  • S’entraîner à la conduite autonome, sécuritaire et économique
  • Apprendre à s’installer et à veiller à la sécurité à bord du véhicule
  • Se familiariser et utiliser les commandes

Suivre une formation permis D1 autorise le transport de voyageur.

Le contenu de la formation

Concrètement, une formation au permis D1 se composera des éléments suivants :

  • Mise à jour des connaissances du Code de la route
  • Les vérifications obligatoires à faire sur le véhicule
  • Mesures de sécurité à bord et dispositions relatives à l’installation des passagers
  • Répartition du poids du véhicule
  • Maîtrise du véhicule sur un circuit fermé

Notez que pour passer le permis D1, vous devez être âgé d’au moins 21 ans, sauf si vous suivez actuellement une formation professionnelle de conducteur (Bac pro, CAP, titre professionnel ou Fimo). La catégorie D1 comprend le droit de conduire dans la catégorie B. La catégorie D1 vous donne également le droit de tracter une remorque d’une masse maximale autorisée ne dépassant pas 750 kg.

Le déroulement de l’examen

Pour passer un examen de conduite pour la catégorie D1, vous devez être titulaire d’un permis de conduire de catégorie B. Vous devez également passer un contrôle médical auprès d’un médecin agréé avant de vous présenter aux épreuves.

Inscription à l’examen du permis D1

Votre centre de formation peut se charger à votre demande de votre inscription au permis D1. En revanche, vous devez vous charger vous-même de l’activation du compte ANTS créé en votre nom. Vous recevez un mail pour ce faire.

Vous devez joindre les documents suivants à votre demande d’inscription :

  • Une pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • Une photo d’identité ou une photo-signature numérique
  • Un certificat médical (formulaire cerfa n°14880*02)
  • Une copie du permis B

Si vous êtes de nationalité française et que vous avez moins de 25 ans, vous devez fournir en plus de ces justificatifs une copie du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC). Vous pouvez remplacer ce document par une attestation provisoire en instance de convocation à la JDC ou bien une attestation individuelle d’exemption.

Si vous êtes de nationalité étrangère, vous devez fournir un justificatif de régularité du séjour ou un justificatif prouvant que vous vivez en France depuis au moins 6 mois comme une fiche de paie ou une quittance de loyer si vous êtes dispensé de titre de séjour.

Épreuve théorique

Vous devez passer l’examen théorique (ETG). L’inscription peut se faire dans une auto-école ou en tant que candidat libre. Vous pouvez être dispensé de passer le Code à condition de répondre au moins à l’un des critères suivants :

  • Avoir réussi l’examen théorique (Code) depuis moins de 5 ans
  • Être titulaire d’une catégorie de permis depuis 5 ans maximum, à l’exception de la catégorie AM
  • Être titulaire d’un permis de conduire français acquis par échange (code 70) depuis 5 ans maximum

Vous pouvez bénéficier de la dispense de Code si vous fournissez l’un des documents suivants :

  • Permis de conduire valide
  • Certificat d’examen de conduite temporaire en cours de validité

À noter que les catégories A1 ou A2 ne peuvent plus bénéficier d’une exemption du Code de la route.

L'examen du permis D1 comprend une épreuve théorique.

Épreuve pratique

La présence d’un accompagnateur est requise tout au long des épreuves de conduite.

Épreuve hors circulation (HC)

Cette épreuve a pour objectif de vérifier vos connaissances sur la réglementation des transports et de sécurité inhérente au chargement et à la mécanique. Elle inclut plusieurs exercices, dont des interrogations écrite et orale et des exercices de maniabilité.

Pour passer cette épreuve, vous devez avoir obtenu plus de 16 points, avoir réussi l’exercice de maniabilité et ne pas avoir une note éliminatoire.

Épreuve en circulation (CIR)

Cette épreuve a lieu sur des itinéraires variés durant laquelle plusieurs compétences seront évaluées à savoir l’aptitude à instaurer et à assurer la sécurité à bord du véhicule, à adapter la vitesse aux circonstances ou encore la maîtrise des commandes.

Pour réussir l’examen CIR, il faut comptabiliser au moins 17 points et ne pas avoir commis d’erreur éliminatoire.

Le résultat est disponible en ligne sur le site de la Sécurité routière 48 heures après les épreuves. Si vous avez réussi, vous pouvez télécharger votre CEPC. Ce certificat peut faire office de permis de conduire valide pendant une durée de 4 mois à compter du jour de l’examen. En cas de contrôle routier, vous pouvez présenter le CEPC en version papier ou en version numérique. Passé le délai de 4 mois, il faut faire ajouter la catégorie D1 sur votre permis.

La durée de validité du permis D1 varie selon votre âge : 5 ans pour les moins de 60 ans, 1 an à partir de 60 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *