Accueil / Banque, finance, épargne et fiscalité / Tout savoir sur la balance comptable générale en Belgique
balance comptable

Tout savoir sur la balance comptable générale en Belgique

En principe la balance comptable indique un état fréquemment servi au sein de nombreuses entreprises. Dans le monde de la comptabilité, cette notion ne s’avère pas contraignante mais reste pourtant indispensable. Dans cet article, nous allons vous proposer une fiche complète et détaillée concernant ce sujet.

Balance comptable générale : définition

Une balance comptable désigne par définition un dossier nécessaire à la conservation de tous les comptes de la société. Elle peut à cet égard renfermer les comptes de gestion ou les comptes de bilan pour un délai précis. Dans le droit encadrant la comptabilité, la balance comptable ne représente pas un dossier obligatoire. Néanmoins, elle peut être considérée comme étant un moyen de contrôle tenu par le comptable à Ixelles, Saint-Gilles ou à Bruxelles.

Une balance comptable permet au professionnel du chiffre de suivre et de vérifier le recouvrement des comptes clients. Elle met en lumière la liaison existante entre le résultat de l’exercice et le bilan comptable.

En comptabilité, la balance comptable peut se présenter sous trois formes tout à fait distinctes. Ce son la balance comptable âgée, la balance comptable auxiliaire et la balance comptable générale.

Caractéristiques de chaque balance comptable générale

Quelle que soit sa nature, chaque balance comptable a sont utilité propre et ses spécificités essentielles à l’exercice du métier d’un comptable à Ixelles.
La balance générale concerne l’ensemble des comptes à la disposition de l’entreprise. Pour le classement, ces comptes sont présentés par ordre croissant et, ce de la classe 1 jusqu’à la classe 7. Le solde de chaque évaluation, créditeur ou débiteur, doit apparaître dans ce dossier.

Une balance générale doit regrouper à minima quelques éléments fondamentaux. Ce sont les montants des crédits, la somme des débits, le libellé du compte, le numéro du compte ainsi que le solde débiteur et créditeur du compte. Il existe aussi des balances comptables professionnelles qui détaillent et mentionnent le solde du compte de la société au début de la période.

Ensuite, la balance auxiliaire recense uniquement les comptes clients et les comptes fournisseurs. Ce sont des comptes supplémentaires reliés au compte 411 et au compte 401. Ce genre de document comptable fait mention d’un certain nombre de critères :

– Le numéro de compte du tiers
– La dénomination du compte
– Le solde débiteur et créditeur du compte au début de l’exercice
– La totalité des comptes débiteurs
– Le total des comptes créditeurs
– L’ensemble des crédits
– L’assemblage du solde créditeur à la fin de l’exercice

Enfin, la balance âgée définit toutes les données qui sont marquées dans la balance auxiliaire. Aussi, elle sert à ventiler toutes les créances ainsi que les dettes de la société selon leur échéance de paiement. En général, ce règlement de comptes se déroule par période de 15 ou de 30 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *